Diesel et pollution .

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Edonis le Ven 14 Sep 2012 - 15:41

N'oublies pas que c'est l'Etat qui est à la pogne des pétroliers et en général du monde de la finance et non l'inverse ....

Edonis
Modérateur
Modérateur

Messages : 16239
Date d'inscription : 18/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Ven 14 Sep 2012 - 16:28

Oh ca , je risque pas de l'oublier je sais trop bien comment ca fonctionne ( voir ma dernière signature entre autre ) , les 7 soeurs , etc etc ...
Tiens si tu veux te dégouter un peu : http://www.youtube.com/results?search_q ... YRyHpRUkEc

Exemple parmi des tas de vidéos sur les grands "
magouillous "

avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24347
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Edonis le Ven 14 Sep 2012 - 16:36

@Gazy a écrit:
Tiens si tu veux te dégouter un peu : http://www.youtube.com/results?search_q ... YRyHpRUkEc

Exemple parmi des tas de vidéos sur les grands "
magouillous "



Ça ira :oui:

Pas oublié non plus que le premier choc pétrolier a été dû aux membres de l'OPEP et de "
ces "
pays ....

Rien n'a changé depuis

Edonis
Modérateur
Modérateur

Messages : 16239
Date d'inscription : 18/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Sam 15 Sep 2012 - 0:08

Actualité
Science et santé RSS

[size=150:3pp3u9b3]"
Mieux vaut un vieux Diesel encrassé qu'un neuf doté du filtre à particules"


Propos recueillis par Solène Godin, publié le 13/06/2012 à 16:13, mis à jour à 16:14

Les émanations des moteurs diesel, viennent d'être classées parmi les pires cancérogènes par l'OMS. Les fabricants ont-ils réellement sous-estimé les risques? Le point avec Benjamin Lionnet, journaliste enquête à Auto Plus.

[size=150:3pp3u9b3]Mortel diesel. Tel pourrait être le nom du dernier rapport de l'OMS, l'organisation mondiale de la santé, sur les émanations des moteurs diesel. Ces particules, désormais classées parmi les pires cancérogènes, seraient responsables de 42.000 décès par an. Le point avec Benjamin Lionnet, journaliste au service enquête d'Auto Plus.
Selon Bruno Guibaud, président d'Europe qualité expertise (EQE), les industriels de l'automobile connaissent les dangers du diesel depuis 1960. Pourquoi ont-ils alors continué de faire sa promotion?

Les industriels étaient effectivement au courant de ces risques mais ils ont fait ce qu'ils pouvaient pour répondre aux politiques publiques encourageant l'achat de ce type de voitures, notamment au moyen d'avantages fiscaux. Et c'est bien parce qu'ils ont conscience des impacts sur la santé du diesel que les fabricants investissent beaucoup d'argent pour améliorer ce mécanisme, et donc limiter les risques. C'était, par exemple, le but du pot catalytique et du filtre à particules.
Mais ce n'est pas suffisant pour endiguer les risques sanitaires...

Le filtre à particules pose, en effet, un réel problème. Il ne retient les substances polluantes qu'à partir d'une certaine température qui n'est atteinte que lorsque le véhicule a effectué un nombre important de kilomètres. Mais beaucoup de Diesel ne circulent qu'en ville ou sur des courtes distances. Résultat: les filtres s'encrassent et ne brûlent pas les particules. Pire, le mécanisme du filtre crée d'autres molécules: les micros particules visées par l'OMS, qui sont encore plus nocives. En fin de compte, du point de vue sanitaire, il vaut mieux rouler avec un vieux diesel encrassé qu'avec un neuf doté du filtre.
Quelles nouvelles améliorations peuvent apporter les industriels pour limiter les risques?

Les industriels oeuvrent déjà pour concevoir des petits moteurs, qui consomment et polluent moins, destinés aux voitures citadines. Cette démarche va dans le sens de la limitation des diesel dans les villes. Pour la favoriser, l'Etat doit aussi inciter le consommateur à acheter des véhicules plus propres, à l'instar de l'Allemagne, très en avance dans ce domaine. Pour ce faire, il faut certainement renouveler les mesures de "
bonus/malus écologique"
instaurées en 2008 et réitérer les primes à la casse.
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24347
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Sam 15 Sep 2012 - 0:42

Et aussi sur ce que ca nous coute :
http://bloganti-diesel.blogspot.fr/2011 ... te-de.html

vendredi 1 juillet 2011
Lire entre les lignes une plaquette de l'ADEME

Depuis la triste affaire dénoncée par Autoplus, on a toutes les raisons de se méfier de l'ADEME lorsque l'on parle pollution automobile. Et pourtant, dans cette dernière publication, même avec le très orienté commentaire de l'ADEME (on lit entre les lignes "
le diesel, un moindre mal"
), on peut voire apparaître une curieuse réalité pratique.

Il y a bien CO2 d’une part, pollution d’autre part.

Je ne répèterais jamais assez ce type de comparaison, mais comme le rappel Caradisiac, une Lamborghini Murcielago pollue moins qu’une Smart City Coupé CDi (comprendre diesel). Car la différence de pollution n’est d’ordre quantitatif mais QUALITATIF. Rappelons une énième fois (désolé pour les habitués…) que le CO2 n’est pas le seul polluant émis par une automobile, puisque comme le rappelle l’article à juste titre, ce n’est pas un polluant du tout. S’il y avait autant de CO2 dans l’air que – au choix – d’oxydes d’azotes, de dioxyde de souffre, sulfure d’hydrogène – de microparticules, la vie sur Terre nous serait tout simplement impossible. Or vous avez remarqué quelques polluants qui sont de fait spécifiques aux véhicules diesel.


Quand la théorie est mise à mal par la pratique…

Les véhicules diesel émettent légèrement moins de CO2 que les véhicules essence à puissance égale…Roulons donc au diesel ? Tout D’abord, jetez un œil sur le classement des 10 véhicules les moins émetteurs de CO2 des deux catégories. Notez au passage que les deux classements se terminent à 103g/km. Remarquez alors que les boîtes à chaussures trustent les premières places côté diesel, mais se retrouvent en milieu de tableau côté essence, dépassées par des berlines autrement plus confortables. Le peu d’artifices trouvé par PSA avec son système e-HDi ne lui permet pas de faire aussi bien que l’hybride de Toyota ou Honda. Conclusion intermédiaire, si vous voulez un certain confort mais que vous tenez au méchant diesel, votre véhicule ne se trouvera pas dans ce Top10. On peut presque conclure (presque car ce tableau n’est pas du tout représentatif de l’offre et des parts de marché) qu’il est plus facile de trouver son bonheur de véhicule à faible émissions de CO2 dans le tableau essence (de la citadine à la berline en passant par la sportive) que côté diesel.


Une Smart….Cdi ?

Laissez-moi développer l’assertion avouée de l’ADEME, « Le choix d'une motorisation diesel pour une citadine n'est pas forcément pertinent ». Disons-le franchement, une Smart Cdi, c’est un peu comme une paire de basket à talons, ou pour être plus parlant comme un laptop à écran 27 pouces. On porte des baskets pour une pratique sportive (tennis, course à pied). Aussi, personne n’aurais l’idée de s’acheter des baskets à talon, clairement inadaptées, même si elles seraient plus jolies à voir. De même, l’interêt d’un ordinateur portable est qu’il soit, dans une certaine mesure portable. On doit donc choisir entre avoir un usage confortable (grand écran, performances, etc) et un usage « en toutes situations » (autonomie énergétique, donc faible consommation, donc performances réduites, mais aussi mobilité). Un PC portable d’un écran de 27 pouces consommerais au mieux 300W, et peserait plus de 10kg, autant dire que l’on n’est pas près d’en voir au catalogue, et pourtant ?

Il existe bien des Smart Cdi. La Smart est la citadine par excellence. Or s’il y a une chose dont les moteurs diesel ont horreur, c’est d’une la miniaturisation (voir mon article sur l’analogie avec les transformateurs, qui montre à quel point le moteurs diesel deviennent méchant quand on les fait de plus en plus petit…), de deux, « la ville ». À l’heure où l’on a investi des millions de milliards d’euros pour permettre au diesel d’accéder au marché des véhicules légers, on ne peut aller contre une constante, une dégradation accélérée en utilisation urbaine. Cette dernière entraine une exploision des taux de pannes puis du moteur pour les plus acharnés, de quoi faire oublier la consommation excessive. Rappelez-vous que les chiffres officiels de consommation et d’emissions sont très « optimistes », en particulier pour les diesels où il est très facile de tricher. Car les véhicules modernes ne sont pas optimisés pour une utilisation « réelle » (route, autoroute, ville, champs, ce que vous voulez..), mais pour suivre le diagramme européen.
Autant dire que vous n’êtes pas prêts de reproduire les chiffres de consommation annoncés !



Gratter des points sur le bilan CO2 des transports, à quel prix ?

Il faut retenir deux chiffres. 31,5 milliard d'euros : c'est ce que coûte les méfaits du diesel à la sécu. Bien sûr, on ne compte pas les 16,5 millions d'incapacité journalières que le diesel induit en France, 16,5 millions de journées de travail perdues, sur le compte de l'activité économique. Le manque à gagner est comparable à ce que rapporte la journée de solidaité. Comment peut-on être contre cette journée et dans le même temps cautionner le diesel qui fait partir la même somme en fumée ?

Puis il y a 300 000. Un chiffre moins impressionnant, hein ? Mieux, il est récent. Il est en application depuis le début du moins. 300 000, comme 300 000 euros d'amende...par jour. Une amende infligé par Bruxelles à la France pour non repect des seuils de pollution dans ses grandes villes, puis pour être exact, pour avoir envoyé baladé Bruxelles après injonction.

Ces 300 000 euros que nous payons, nous contribuables Français, c'est à cause de certaines personnes de notre entourage, qui peuvent être nos collègues, nos voisins, qui roulent au diesel. L'idée n'est pas d'aller leur taper sur la tête même si c'est très tenant, 300 000euros par jours, 30 milliard de dépenses pour la sécu...)(et oui, il n'y a que les sous qui font régir dans ce monde, pas les malades ni même les morts !), il faut avant tout leur parler. Leur parler du problème, des risques pour leur santé, de la mauvaise affaire économique, de tous les à-côté comme cette amende record, bref, leur parler de ce blog.
Publié par Hervé DAGO à l'adresse 07:00
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24347
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Ven 21 Sep 2012 - 23:12

[url=http:
//www.
hostingpics.
net:20fgh5pk][/url:20fgh5pk]

Propre .... a 300° :W au dessus et en dessous non .
Ca ne réglera pas d'autres soucis , comme le vacarme que ca fait dans les rues , ni la pollution a froid et par forte chaleurs , ni le fait que produire du gasoil coute plus cher en énergie que l'essence , ni les pannes , le surcout , ni ni ni ...
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24347
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Lun 1 Oct 2012 - 20:14

avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24347
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Mar 16 Oct 2012 - 21:50

Les émissions d'octobre sur les carburants sont très intéressantes , surtout les dernières ou là c'est clair et net que les industriels jouent avec notre argent et notre santé : http://www.rmc.fr/podcast/podcast.php?id=50
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24347
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Lexis le Jeu 25 Oct 2012 - 22:52

http://www.leblogauto.com/2012/10/carbu ... sence.html

L'ufc que choisir s'en mêle !
avatar
Lexis
Administrateur
Administrateur

Messages : 24408
Date d'inscription : 07/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Ven 26 Oct 2012 - 12:26

Tu as lu les commentaires en dessous ?
Ca fou la trouille ce monde de décérébrés .
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24347
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Ven 16 Nov 2012 - 20:12

http://www.rue89.com/rue89-planete/2012 ... sel-237054

Tribune 15/11/2012 à 18h20
Il faut cesser d’urgence la politique de soutien au diesel


Alors que la mairie de Paris vient de présenter lors de son dernier conseil son plan antipollution, nous, élus écologistes, rappelons avec force la responsabilité du diesel dans la pollution atmosphérique et l’urgence qu’il y a à agir à tous niveaux pour sortir de cette industrie mortifère.

Depuis trente ans, les constructeurs automobiles français ont fait de la technologie diesel un axe majeur de leur stratégie industrielle et commerciale, et cela avec le soutien de l’Etat. Les niches fiscales favorisant cette motorisation se sont multipliées :

moindre taxation du gazole par rapport à l’essence ;


défiscalisation des véhicules diesel pour les entreprises ;


bonus-malus assis sur les émissions de CO2 pour les particuliers.

Ce faisant, de plus en plus d’automobilistes ont été convaincus, à tort, des vertus du « rouler diesel » comme le démontre la dernière enquête de 60 Millions de consommateurs, rendant le parc automobile français le plus « diésélisé » du monde.
Un scandale sanitaire

Le « roi diesel » est aujourd’hui bien nu... En classant en juin dernier les particules émises par les moteurs diesel comme « cancérogènes certains », l’Organisation mondiale de la santé (OMS) n’a fait que confirmer de très nombreuses études, dont les plus récentes chiffraient à 42 000 par an le nombre de morts prématurés liés à l’inhalation de ces particules et à 6 et 7,5 mois la perte moyenne d’espérance de vie des citadins français selon la ville.

Asthmes, bronchiolites, maladies cardio-vasculaires et respiratoires, le tribut payé aux particules fines émises par les véhicules diesel est lourd et désormais connu de tous.

Ce scandale sanitaire, comparable à celui de l’amiante, conduit en plus les constructeurs et l’Etat français droit vers un crash industriel que pourraient payer au prix fort leurs salariés. Car cette « succes story » du diesel en France, construite sur le déni de la pollution, fait figure aujourd’hui de double peine écologique et économique.
La France bientôt condamnée

Cette situation ne peut durer. Il est temps de voir la réalité en face : parents d’enfants asthmatiques, habitants des agglomérations respirant un air toxique, automobilistes contraints à un usage quotidien de l’automobile, salariés de l’automobile menacés de perdre leur emploi, contribuables floués par des cadeaux fiscaux accordés à une technologie éminemment polluante, nous sommes aujourd’hui toutes et tous, à un titre ou un autre, victimes des nuisances du diesel.

Près de deux millions de Franciliens sont exposés chaque jour à des niveaux de concentration de particules fines dans l’air dangereux pour la santé. En tant qu’élus de l’agglomération parisienne, l’augmentation des pics de pollution ne peut nous laisser indifférents. Coupable de non-respect des normes de qualité de l’air et d’inertie dont il témoigne dans la lutte contre la pollution atmosphérique, particulièrement celle liée aux particules fines, l’Etat français fera bientôt l’objet d’une lourde condamnation par la Cour de justice européenne.

Il est temps d’enclencher un changement radical des politiques publiques et d’apporter des solutions réellement efficaces, tant à la crise sanitaire générée par l’air pollué, qu’à la crise économique qu’affronte aujourd’hui l’industrie automobile.

Le dispositif Zapa (Zones d’actions prioritaires pour l’air) lancé par le précédent gouvernement n’était qu’une réponse imparfaite à la gravité de la situation, ayant surtout vocation à différer l’application de l’amende européenne. Injuste socialement et insuffisant pour améliorer profondément la qualité de l’air, ce dispositif conduisait à une impasse, dénoncée par l’ensemble des collectivités candidates à l’expérimentation.
Nos suggestions au gouvernement

Si le nouveau gouvernement semble disposé à lutter vraiment contre la pollution de l’air, nous demeurons à ce stade dans l’expectative. Car aucune des mesures actuellement annoncées pour lutter contre la pollution aux particules fines, si nécessaires et si contraignantes soient-elles, ne seront à elles seules efficaces si n’est pas simultanément engagée la « dédiésélisation » du parc automobile français.

Les collectivités locales ont besoin de ce signal fort pour pouvoir agir efficacement contre la pollution de l’air. Sans quoi les actions que nous voulons mettre en œuvre ne pourront être que partielles et limitées dans leurs effets, et ne pourront être acceptées par toute une partie de la population pour qui l’automobile devient chaque jour une contrainte plus lourde.

Le message et l’action de l’Etat doivent désormais être suffisamment clairs et forts pour que chacun comprenne que l’avenir de la voiture ne passe pas par le diesel. Pour cela, l’Etat doit prendre des mesures courageuses :

supprimer les aides à la diésélisation du parc automobile ;


réorienter le système du bonus-malus en intégrant les émissions de particules fines ;


dédiéseliser le parc roulant public, comme celui des grands opérateurs sous contrôle de l’Etat (RATP par exemple) ;


conditionner toute aide publique à l’industrie automobile à une réorientation avérée de la politique industrielle vers des véhicules sobres et efficaces ;


s’orienter vers la neutralité fiscale sur les carburants.

Ce signal politique sera aussi celui du nécessaire changement de perspective pour l’automobile et la mobilité. Sortir de la crise, c’est, pour l’industrie automobile, sortir du diesel et s’orienter d’urgence vers la production de véhicules réellement moins gourmands et moins polluants.

Sortir de la crise, c’est aussi reconsidérer la mobilité et développer de nouvelles offres de transports, vecteurs d’emploi et garants de la sérénité des usagers. Sortir de la crise de l’automobile, c’est concilier droit à la mobilité et droit à respirer un air sain.

René Dutrey, maire-adjoint de Paris en charge du développement durable, de l’environnement et du plan climat ;

Hélène Gassin, vice-présidente de la région Ile-de-France en charge de l’environnement, de l’agriculture et de l’énergie ;

Pierre Serne, vice-président de la région Ile-de-France en charge des transports et des mobilités ;

Denis Baupin, député de Paris, vice-président de l’Assemblée nationale.
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24347
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Lun 19 Nov 2012 - 22:20

[url=http:
//www.
hostingpics.
net:1h4rtuod][/url:1h4rtuod]
[url=http:
//www.
hostingpics.
net:1h4rtuod][/url:1h4rtuod]
[url=http:
//www.
hostingpics.
net:1h4rtuod][/url:1h4rtuod]
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24347
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Sam 29 Déc 2012 - 19:24

[url=http:
//www.
hostingpics.
net:an4erhfg][/url:an4erhfg]
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24347
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Ven 4 Jan 2013 - 23:27

[url=http:
//www.
hostingpics.
net:4xzmn5ki][/url:4xzmn5ki]
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24347
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Lun 11 Mar 2013 - 22:50

avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24347
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Lexis le Mar 12 Mar 2013 - 20:48

Le conclave teste le dernier TDI au vatican :
http://www.liberation.fr/monde/2013/03/ ... ave_888041






avatar
Lexis
Administrateur
Administrateur

Messages : 24408
Date d'inscription : 07/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Mar 16 Avr 2013 - 23:42

Tout est dans la dernière phrase

http://www.lepoint.fr/fil-info-reuters/ ... 99_240.php
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24347
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Mer 17 Avr 2013 - 22:56

Ah tiens l'écart se ressert a nouveau depuis quelques jours . http://www.carbeo.com/station_details.p ... Q9dHJ1ZQ==
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24347
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Lexis le Sam 27 Avr 2013 - 22:29

Le SP98 s'est effondré. 1.59 ->
1.529 en 24h !
avatar
Lexis
Administrateur
Administrateur

Messages : 24408
Date d'inscription : 07/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Sam 27 Avr 2013 - 22:44

Y'en a plus du tout par chez moi de ca .
Fait le plein de SP95 E10 aujourd'hui a 1.51 .
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24347
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Ven 27 Sep 2013 - 22:34

avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24347
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Mer 2 Oct 2013 - 18:46

Bon bé j'ai rien appris ou presque .
-500/800 euros / AN et par personne c'est le cout du diesel sur la santé .
-L'amende Européenne sera de plusieurs centaines de millions d'euro , payées par ceux qui paient des impots .
- rien a foutre de la santé des gens a croire que c'est fait exprès pour qu'il en crèvent un max ( 400000/an en Europe ca fait de la place )
-Les normes , ca c'est béééééé , énorme . En roulant pépère plus de 4X plus de nox que ce qui est déclaré par le constructeur ( avec une auto neuve en plus ). Laughing


Le pire dans tous ca c'est que les gens en veulent encore et encore , malgré ce que ca coute a entretenir . :ala:
La question est , comment est ce possible que les gens soient si con ? Les gazs ? Possible , d'après ce que je lis a droite a gauche sur le cerveau il n'y pas que le coeur/poumons/vaisseaux qui prends cher avec cette daube . :;
):

Bref j'ai bien fait de me sauver dans la nature .Bonne chance a ceux qui restent ils vont en avoir besoin et je ne les pleins pas puisque c'est ce qu'ils veulent . :bah:
Bye bye et toussez bien avant de mourir . coucou
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24347
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Ven 25 Oct 2013 - 22:40

http://www.notre-planete.info/actualite ... mot=Diesel de la lecture pour l'hiver .
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24347
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Mar 5 Nov 2013 - 0:00

http://tempsreel.nouvelobs.com/planete/ ... iesel.html
Et rien ne bouge ...



"
C'est au Japon que Bernard Darniche s'est fait son idée sur le gazole. Il a d'abord été frappé par la blancheur des murs des immeubles à Tokyo où les voitures diesel sont interdites. Et il se souvient de ce que lui a confié un jour le grand manitou de Toyota, Fujio Cho : "
Nous fabriquons des voitures au diesel parce que vous nous en achetez. Mais nous, on n'en veut pas. Les études épidémiologiques que nous avons menées très tôt sont sans appel : ce carburant n'est pas moralement honorable."
"







http://telescoop.tv/browse/338006/14/ca ... ation.html

"
Les alertes se multiplient, mais rien ne se passe.
En 1996, le gouvernement Juppe commande un rapport sur les conséquences de l'utilisation du gazole.
Le rapport Martin. Pour Yves Martin.
Pas un militant écologiste, un haut fonctionnaire, un ingénieur des mines.
Son constat est très clair. D'abord, le diesel coûte une fortune à l'Etat.
Et puis il séduira de Français, plus l'ardoise augmentera.
Ensuite, cette folie pour le gazole a largement profité à l'industrie automobile française ultraspécialisee dans le diesel. Une position très risquée en cas de retournement du marche.
Enfin, selon ce document, dès 1996, rien ne justifiait, au plan de la santé et de l'environnement, que l'on favorise fiscalement ce carburant par rapport a l'essence.
La conclusion : en finir avec le tout diesel.
Mais c'est le rapport qui finira à la casse. Personne ou presque ne le lira.
Le gouvernement Juppé s'est bien garde de le rendre public. On a voulu savoir pourquoi Alain Juppé avait enterré ce document. "
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24347
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Mer 11 Déc 2013 - 16:34

Doucement mais surement http://fr.autoblog.com/2013/12/07/pourq ... en-europe/ mais doucement .
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24347
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Edonis le Mer 2 Avr 2014 - 18:10

[size=150:2r9po28h]Les positions de Ségolène Royal, Ministre de l'Ecologie :

Ségolène Royal a aussi clairement pris position contre une hausse de la fiscalité sur le diesel: "
On a encouragé les Français pendant des années à acheter des voitures diesel, on ne va pas du jour au lendemain leur taper sur la tête avec un impôt supplémentaire"
, disait-elle en mars 2013.

Pour lutter contre la pollution atmosphérique issue du transport, elle affirmait en 2011 être contre les péages urbains à l'entrée des grandes villes et préfère la circulation alternée basée sur les plaques d'immatriculation.

[url=http:
//actu.
orange.
fr/environnement/news/nucleaire-gaz-de-schiste-les-positions-de-segolene-royal-afp_2914360.
html:2r9po28h]Source[/url:2r9po28h]


Edonis
Modérateur
Modérateur

Messages : 16239
Date d'inscription : 18/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Mer 2 Avr 2014 - 21:11

Elle a raison :W , ca va faire vendre des voitures :bah: , une pour les jours paires et une pour les impaires . :W C'est ce qui ce passe dans d'autres pays comme la chine et ca marche ... un temps ... après ils meurt étouffés . :ala:
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24347
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Lun 28 Avr 2014 - 23:28

Petit rappel :
http://www.dossierfamilial.com/10-idees ... 11924.html
Les diesels ne sont ni plus propres ni plus fiables que les modèles à essence. S'ils sont plus difficiles à amortir, ils représentent encore l’essentiel du marché des voitures neuves… Voici quelques a priori. Vrai ou faux, testez vos connaissances.

Un moteur Diesel est plus économique à l’usage

Faux…

... sauf pour les gros rouleurs (+ de 25 000 km/an). En effet, si, en se basant sur les économies de carburant, le surcoût à l’achat d’un diesel s’amortit entre 30 000 et 80 000 km, c’est sans compter les autres surcoûts : prime d’assurance plus élevée, pneus plus chers et, surtout, révisions plus onéreuses de 20 à 30 %.


En fait, le seuil d’amortissement dépasse généralement les 150 000 km. À condition de ne pas rencontrer de problèmes hors garantie.

Les diesels sont plus performants que les voitures à essence

Vrai.

Un diesel offre de bien meilleures reprises aux vitesses légales qu’une voiture à essence de puissance équivalente, et ce grâce à son couple supérieur.

Mais les performances ne font pas l’agrément  : un diesel est moins souple à très bas régime, plus brutal à moyen régime et s’étouffe à haut régime, ce qui ne favorise pas une conduite coulée et oblige à jouer davantage du levier de vitesses.

Ainsi, en dépassement, un diesel oblige souvent à passer le rapport supérieur car le moteur s’essouffle vers 4 000 tr/min alors qu’un moteur essence accélère de plus en plus fort jusqu’à la zone rouge à 6 000 tr/min, voire au-delà.

Les voitures Diesels sont plus bruyantes

Faux.

Du moins à l’intérieur, pour les passagers  : l’insonorisation des diesels est bien plus poussée que celle des moteurs à essence et on entend moins le moteur jusqu’à 110 ou 130 km/h, vitesse où les bruits d’air et de roulement dominent ceux de la mécanique.

En revanche, pour le voisinage et pour les piétons, un diesel, en particulier au ralenti, fait beaucoup plus de bruit qu’un moteur à essence. Exception faite des nouveaux moteurs à essence à turbo et à injection directe...

Un diesel démarre par tous les temps

Faux.

Chaque année dans les stations de sports d’hiver, les dépanneurs s’activent : les systèmes d’injection des diesels ne supportent pas la moindre trace d’eau de condensation (et encore moins de glace) et exigent un gazole parfaitement fluide, ce qui n’est pas forcément le cas par - 15 °C.

De plus, le démarrage d’un diesel demande une batterie en pleine forme, ce qui ne va pas de soi par grand froid.

Un moteur à essence redémarre bien plus facilement après une semaine sous la neige.

Les moteurs Diesel sont plus fiables

Faux.

À cause de la sophistication de leurs systèmes de dépollution, les diesels supportent encore plus mal qu’avant un usage citadin ou surtout constitué de petits trajets.

Depuis longtemps, le système de recyclage des gaz d’échappement (la tristement fameuse vanne EGR) s’encrasse et se grippe quand le moteur tourne trop souvent à bas régime.

La fiabilité s’est encore dégradée avec la généralisation du filtre à particules (FAP) imposé par la norme Euro 5 depuis 2009. Le FAP se colmate quand il ne chauffe pas suffisamment pour s’autonettoyer. Avec, pour conséquences, dysfonctionnements, fumées, pannes, voire détérioration du moteur.

Les voitures Diesels se revendent mieux

Faux.

La surcote espérée à la revente fait souvent choisir un diesel à ceux qui, pourtant, ne roulent pas assez pour amortir son surcoût. C’est oublier que 95 à 99 % des mono-spaces, grandes familiales et gros 4 × 4 sont achetés en diesel  !

Résultat  : il n’y a plus de surcote à attendre. Au contraire, l’offre est si abondante que la concurrence fait baisser les prix.

À l’inverse, les modèles à essence sont si rares qu’ils se revendent vite et bien, à l’exception toutefois des gros moteurs, V6 ou plus de 2 litres de cylindrée. D’autant que le malus écologique qui, depuis janvier 2013, pénalise très lourdement les voitures à essence neuves incite les acheteurs à choisir des modèles d’occasion pour y échapper.

Le gazole influe moins que l’essence sur le réchauffement climatique

Vrai.

Parce qu’il est plus sobre, le moteur Diesel émet moins de dioxyde de carbone (C02), gaz à effet de serre qui contribue au réchauffement de la planète.

Mais la France ne produit pas assez de gazole pour satisfaire la consommation du parc de diesels (60 % des voitures en circulation). Ce qui oblige à importer plus de la moitié du gazole que nous consommons et à exporter, majoritairement aux États-Unis, l’essence excédentaire. Des transports par tanker qui émettent, eux, beaucoup de CO2…

Avec son filtre à particules, le diesel n’est plus dangereux pour la santé

Faux.

Le catalyseur d’oxydation et le filtre à particules (FAP) réduisent la taille des particules émises, plus que leur nombre. Or, ces particules fines pénètrent plus profondément les alvéoles pulmonaires que celles, plus grosses, des diesels d’antan.

En outre, ce système de dépollution augmente considérablement les émissions d’oxydes d’azote (NOx) qui favorisent les maladies respiratoires et cardiovasculaires. Avec les particules, ils sont devenus les principaux polluants des villes françaises.

À partir de septembre 2014, les nouveaux modèles (et tous les autres en septembre 2015) se verront imposer, par la norme Euro 6, le système déNOx qui réduira de 56 % ces émissions. Mais cette technologie imposera, le plus souvent, le remplissage périodique d’un réservoir d’urée, ne sera efficace que si le moteur est chaud et pourrait dégrader encore la fiabilité des diesels.

Le prix du gazole pourrait être aligné sur celui de l’essence

Vrai.

Pour le moment, le gouvernement a renoncé à modifier la fiscalité du gazole pour 2013 et 2014. Il reste donc 20 centimes moins cher, TVA incluse, que le super 95, alors qu’il revient 3 centimes plus cher à produire.

Mais, en 2015, le débat sera rouvert. Le comité sur la fiscalité écologique a préconisé un alignement progressif des taxations de ces deux carburants et Bruxelles menace la France de lourdes amendes pour ne pas respecter les normes européennes de qualité de l’air.

Derrière l’argument de la pollution, il y a la sauvegarde de l’industrie du raffinage et, surtout, une niche fiscale de 7 à 8 milliards d’euros, bien tentante en ces temps de restrictions budgétaires. Chaque centime de taxe supplémentaire sur le gazole rapporterait 400 millions d’euros de recettes annuelles à l’État et aux collectivités.

Cela nuirait-il à nos constructeurs, très engagés dans le diesel ? Pas si sûr  : en Grande-Bretagne où le gazole est un peu plus cher que l’essence, le diesel rafle plus de la moitié des ventes. L’alignement des taxes serait progressif pour être – presque – indolore. Et, pour éviter tout mouvement de grogne, les professionnels (routiers, agriculteurs, taxis, ambulanciers…) bénéficieraient de l’augmentation de leurs détaxes compensatoires.

Acheter un diesel, c’est défendre l’emploi en France

Faux.

À condition d’acheter un diesel français et… fabriqué en France  ! Plus de 70 % des Renault sont fabriquées à l’étranger, 60 % pour Peugeot et Citroën. Mais on peut aussi acheter un modèle étranger made in France comme la Toyota Yaris ou la Smart.

À la pompe, en revanche, le fait que la moitié du gazole que nous consommons est importé menace l’emploi dans le secteur du raffinage.

Auteur : Jean Savary
Date de première mise en ligne : 02/08/2013
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24347
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par stecat le Jeu 1 Mai 2014 - 18:53

Il y a tout de même de belles erreurs dans ce questions réponses notamment sur l'agrément de conduire, sur l'amortissement, la surcote et j'en passe. J'adore comment on peut inverser des vérités en les interprétant à sa façon notamment sur la définition de l'agrément Very Happy ddr .

stecat
ginsei no handoru
ginsei no handoru

Messages : 1018
Date d'inscription : 12/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Jeu 1 Mai 2014 - 20:51

Le seul truc faux c'est sur la pollution des essences de nouvelles génération , il aurait fallu ajouter "
moteur français "
ou Européen , c'est pas le cas chez les Japs .
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24347
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par OpTiC-SnIpOoOsE le Ven 2 Mai 2014 - 16:57

Ce qui est économique c'est de garder ses vieilles voitures et de les entretenir a temps ^^

Sinon j'opte pour un moteur essence... plus agreable a conduire qu'un diesel mais ca dépends de chacun :;
):

OpTiC-SnIpOoOsE
unten joshu
unten joshu

Messages : 124
Date d'inscription : 22/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Mer 10 Sep 2014 - 20:36

Dans Science et vie de décembre 2013 y'a un article sur le diesel et les abeilles : "
le diesel brouille la piste qui mène les abeilles jusqu'aux fleurs "
, :mazout:

:tusor:
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24347
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Lun 15 Sep 2014 - 17:07

Mort de rire . :ptdr: :ptdr: :ptdr: :ptdr: :ptdr: :ptdr: :ptdr: :ptdr: :ptdr: :ptdr: :ptdr: :ptdr:
A Paris alerte aux particules fines , faut pas sortir . :W
Que vont dire ceux qui disent que c'est le chauffage et non les voitures au mazout qui pollue , il fait 26° a Paris je ne pense pas que le chauffage soit dans le coup . :;
):
Misère humaine . :ala:
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24347
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Mar 30 Sep 2014 - 14:54

http://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/audio/ ... 00506.html A 14'55 ...
Amende de 7500 euros pour ceux qui démontent les FAP . ( Pour le propriétaire et pour celui qui démonte . )
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24347
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Lun 6 Oct 2014 - 11:02

http://www.francetvinfo.fr/economie/aut ... 07865.html 2cts ! Avec ca , ca va certainement changer les choses :ptdr:
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24347
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par belgium-gravure le Dim 12 Oct 2014 - 18:31

oui diminué le portefeuille et rendre plus riche les ministres
avatar
belgium-gravure
ginsei no handoru
ginsei no handoru

Messages : 1544
Date d'inscription : 25/01/2011
Age : 42
Localisation : belgique, jumet

Voir le profil de l'utilisateur https://www.mapassion.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Dim 12 Oct 2014 - 19:38

C'est comme pour la cigarette , augmenter juste ce qu'il faut pour que ca continue comme avant .
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24347
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Dim 8 Mar 2015 - 15:18

http://www.largus.fr/actualite-automobi ... main-title
Alors qu'il a connu une croissance très forte ces dernières années, depuis 2013, le diesel ne cesse de décroître. Il quitte désormais la ville car plus aucune citadine fonctionnant au gazole n'est présente dans le catalogue des constructeurs. Retour sur cette tendance de fond.
L’argus.fr s’est interrogé sur la baisse significative et continue du diesel en France. Pour bien comprendre cette tendance de fond, voici un petit tour d'horizon du marché automobile français en chiffres.

[url=http:
//www.
hostingpics.
net:256m62y5][/url:256m62y5]

[url=http:
//www.
hostingpics.
net:256m62y5][/url:256m62y5]

[url=http:
//www.
hostingpics.
net:256m62y5][/url:256m62y5]

[url=http:
//www.
hostingpics.
net:256m62y5][/url:256m62y5]

[url=http:
//www.
hostingpics.
net:256m62y5][/url:256m62y5]
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24347
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Sam 26 Sep 2015 - 13:26

http://www.dailymotion.com/video/x37lc0 ... video_auto

A écouter jusqu'au bout , j'espère qu'il a raison et que c'est ce qui va se passer . pompom

:mazout:
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24347
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Ven 2 Oct 2015 - 18:02

Allez hop hop hop on se bouge : :ange:
https://www.change.org/p/ministre-de-l- ... responsive
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24347
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Lun 12 Oct 2015 - 13:58

Les enc**** ! :/

Nouveau scandale diesel en vue :W :
Les constructeurs ont mit un programme sur les moteurs diesels pour empêcher le contrôle anti-pollution au contrôle technique ! En 2017 donc , quand le nouveau C.Technique pour les diesels arrivera un nouveau scandale sortira .
Le truc de ces truands est simple , quand la voiture est sur le banc a rouleau le moteur ne peut pas dépasser 2500 tr / min , ou 3000 ou 4000 selon les modèles .
Pourquoi ai-je envie de vomir ? mad
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24347
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Ven 11 Déc 2015 - 10:55

Turbo diesel :

:ptdr: :ptdr: :ptdr: :ptdr: :ptdr:
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24347
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par matoto le Ven 11 Déc 2015 - 12:00

Plus ça va, plus je comprend la stratégie de Toyota voulant déléguer ses moteurs diesels !

L'avenir est clairement ailleurs !

matoto
Administrateur
Administrateur

Messages : 6774
Date d'inscription : 06/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Ven 11 Déc 2015 - 13:28

Heureusement mais que c'est long . :/
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24347
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par lout02 le Lun 14 Déc 2015 - 12:55

0.99 le litre de polluant diabolo

lout02
kinsei no handoru
kinsei no handoru

Messages : 6896
Date d'inscription : 18/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Lun 14 Déc 2015 - 15:22

@lout02 a écrit:0.99 le litre de polluant diabolo

Souvient toi quand il est arrivé a 1 euro les gens faisaient la gueule , maintenant qu'il y est redescendu c'est donné ! :ptdr:

Bref l'E85 lui est a 0.499e dans le Var ! http://www.carbeo.com/index.php/meilleu ... ur/FR_93/1 :W Et l'E10 a 1 euro !
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24347
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par lout02 le Lun 14 Déc 2015 - 15:25

c'est pas bon pour les hybrides ça Toyota à revu à la baisse les ventes de la prius4 :/

lout02
kinsei no handoru
kinsei no handoru

Messages : 6896
Date d'inscription : 18/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Lun 14 Déc 2015 - 15:59

@lout02 a écrit:c'est pas bon pour les hybrides ça Toyota à revu à la baisse les ventes de la prius4 :/
C'est surtout qu'avant elle était seule y compris chez Toy donc forcement ... et en plus elle est quand même moche non ?
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24347
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par lout02 le Lun 14 Déc 2015 - 16:32

faut voir en vrai c'est comme les femmes en photo et en vrai c'est pas du tout pareil diabolo
bon allez je repart rechercher mon japonais à Roissy :oui:

lout02
kinsei no handoru
kinsei no handoru

Messages : 6896
Date d'inscription : 18/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Lun 8 Fév 2016 - 17:34

Pas de diesel dans les rues d'Oslo en cas de pollution .

Pour promouvoir ce que l’on appelle la mobilité douce, il faut parfois des politiques dures. Surtout vis-à-vis d’un diesel voué aux gémonies après nous avoir encouragé à en profiter. Mais ça, c’était avant et surtout en France. Depuis, on parle de pic de pollution, de qualité de l’air et de transport alternatif. Paris s’y met mais la Norvège connaît ça depuis un moment. Une culture qui s’est un peu plus étoffée avec cette dernière décision du conseil municipal de la capitale Oslo.
Une décision qui se fait l’écho d’une démarche identique en vigueur du côté de Bergen. De quoi s’agit-il ? De bannir les motorisations diesel des rues dès que deux jours consécutifs de pollution seront reconnus et constatés. Un message fort dans un pays qui favorise les véhicules électriques. Il s’agira ainsi d’améliorer la qualité de l’air, mais aussi de promouvoir la mobilité douce comme la marche à pied ou le vélo sans oublier les transports en commun.
On rappellera que la nouvelle administration de centre-gauche d’Oslo veut réduire drastiquement l’empreinte carbone de la collectivité d’ici 2030. A cette date, plus aucun véhicule ne pourra accéder au centre-ville. La Norvège ambitionne de voir les modèles à motorisations alternatives représenter une grande majorité des ventes automobiles en 2025. Ceci alors que le même pays est le premier exportateur européen de pétrole.
Reste que tout commence à sentir mauvais pour un diesel de moins en moins en odeur de sainteté sous toutes les latitudes de la planète. Même la ville de New-Dehli en Inde s’y est mise en décembre dernier au travers d’une interdiction de la vente des gros moteurs diesel pour les mêmes raisons environnementales.
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24347
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Ven 12 Fév 2016 - 17:33

http://www.lemonde.fr/pollution/article ... 52666.html

La pollution a un impact immédiat sur la mortalité
Le Monde | 06.01.2015 à 00h45 • Mis à jour le 06.01.2015 à 14h28 |
Par Laetitia Van Eeckhout
Une étude de l’Institut de veille sanitaire révèle les effets à court terme des particules fines même à des niveaux d’exposition faibles.
La pollution atmosphérique tue à très court terme en aggravant brutalement des symptômes préexistants. Dans son premier Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) de l’année, publié mardi 6 janvier, l’Institut de veille sanitaire (InVS) quantifie l’impact des particules fines PM10 (dont le diamètre est inférieur à 10 microns). Même à des niveaux d’exposition relativement faibles, les particules fines accroissent le risque de mortalité immédiate et pas seulement sur le long terme.

Ces microparticules générées par les gaz d’échappement des véhicules, notamment les moteurs diesel, l’activité industrielle ou les systèmes de chauffage, affectent les voies respiratoires et le cœur, et peuvent provoquer par exemple accident vasculaire cérébral, crise cardiaque, rupture d’anévrisme, angine de poitrine, embolie pulmonaire… Autant de pathologies qui peuvent intervenir dans les cinq jours suivant une exposition.

17 agglomérations étudiées

A chaque fois que la concentration de PM10 augmente de 10 microgrammes par mètre cube (µg/m3), le risque de mort (hors accident) croît de 0,5 %, révèle l’étude de l’InVS. Les effets observés sont plus importants pour les personnes âgées de plus de 75 ans (risque accru de 1,04 %).

L’Institut avait réalisé en 2012 une première évaluation de l’impact global (à court et long termes) de la pollution sur la mortalité dans neuf villes (Paris, Bordeaux, Lyon, Lille, Le Havre, Marseille, Rouen, Strasbourg et Toulouse). Cette fois son étude, qui met l’accent sur la mortalité à court terme, porte sur 17 agglomérations, offrant ainsi une meilleure représentativité du territoire. Aux neuf premières viennent notamment s’ajouter Dijon, Grenoble, Montpellier, Nancy, Nice ou Lens-Douai. L’ensemble des zones étudiées totalise 15,3 millions d’habitants, dont 43 % à Paris et ses alentours.

Risques plus élevés l’été

Aucune ville ne dépasse la valeur réglementaire européenne de 40 µg/m3 de PM10, mais seule Dijon respecte le seuil de pollution admis par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), à savoir 20 µg/m3. Marseille apparaît comme la ville dont l’air est le plus pollué aux particules fines, suivi de Lille, Lyon, Nice, Grenoble et Lens-Douai. Paris n’arrive qu’en septième position, devant Rouen et Strasbourg, les sept autres agglomérations présentant une concentration moyenne annuelle de PM10 entre 21 et 25 µg/m3.

La précédente étude de l’InVS portant sur neuf villes avait montré qu’une diminution des concentrations de PM10 à la valeur recommandée par l’OMS conduirait à éviter chaque année 250 morts à court terme et quelque 1 000 hospitalisations. Et que les niveaux trop élevés de PM2,5 (d’un diamètre égal ou inférieur à 2,5 µg) étaient quant à eux responsables à long terme de plus de 2 900 morts anticipées.

Bien que les pics de pollution se produisent davantage au cours de l’hiver, le risque de morts à court terme dues à la pollution est sensiblement plus élevé pendant l’été, en particulier pour des raisons cardiovasculaires (3 %). « L’été, les individus passent davantage de temps à l’extérieur, ouvrent plus fréquemment les fenêtres de leur domicile, explique Mathilde Pascal, épidémiologiste au département santé et environnement de l’InVS. Aussi, l’été, la température de l’air, plus élevée, exacerbe les mécanismes physiologiques qui permettent au corps de réguler sa propre température, et cela affaiblit l’organisme et le rend plus sensible à la pollution. »

Et la scientifique de souligner : « Cela confirme qu’il existe un risque même à des niveaux relativement faibles de concentration de PM10. Et il pourrait s’aggraver avec le réchauffement climatique. »



Laetitia Van Eeckhout
Journaliste au Monde
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24347
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum