Diesel et pollution .

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Diesel et pollution .

Message par Gazy le Dim 2 Jan 2011 - 20:45

Ici je vais mettre un peu tout et n'importe quoi sur ce problème , à vous de réagir , ou pas . :ange:

C'est long mais il faudrait que tout le monde le lise jusqu'au bout , please :

Diesel: et si on nous trompait?
par Jean Louchet, INRIA (Institut National de Recherche en Automatique et Informatique)

La “vérité officielle” sur le Diesel
Voici les affirmations que l’on entend couramment:
* le diesel consomme moins
* le carburant diesel est moins cher
* le rendement d’un moteur diesel est supérieur à celui d’un moteur à essence
* la longévité d’un moteur diesel est supérieure à celle d’un moteur à essence
* maintenant que tous les moteurs sont munis de pots catalytiques et les diesels de filtres à particules, les émanations toxiques sont éliminées et il ne reste que le CO2.
* le diesel pollue moins que l’essence
* le diesel est meilleur pour la couche d’ozone
* le diesel est meilleur contre l’effet de serre.
Presque toutes ces affirmations sont fausses, et aucune n’est complètement juste. Malheureusement, comme vous allez le voir, les sources sérieuses d’information sur ces sujets sont pour la plupart en anglais et n’ont jamais été traduites en français – ce qui en arrange sans doute certains.
Il est possible – et même probable – que j’aie fait quelques erreurs dans ce qui suit: en effet je ne suis ni chimiste ni physicien de l’atmosphère ni ingénieur motoriste, même si la cuisine anglaise, le rodage de soupapes et le profil de cames me sont assez familiers. Merci de me le signaler, ainsi que les références (articles scientifiques sérieux) qui pourraient compléter ou donner des points de vue différents.
De l’analyse qui suit sort une conclusion: que nous soyons utilisateurs de moteurs diesel ou non, nous sommes victimes d’une propagande dangereuse pour notre santé et pour la planète.
Des éléments objectifs
Benzopyrènes
En 1984 la société Calspan (Buffalo, Michigan) avait montré que la concentration de Benzopyrènes dans les sorties de moteurs diesel tourisme était environ 100 fois plus élevée que dans les diesel poids lourds (et en concentration négligeable dans les moteurs à essence). Ces benzotrucs sont les principaux agents atmosphériques responsables de cancers. Résultats jamais publiés dans la littérature scientifique car émanant (on parle d’émanations!) de travaux commandés en interne par les constructeurs automobiles (VW en particulier) et que j’ai appris directement en 1984 car je connaissais par mon boulot les ingénieurs de Calspan qui ont fait les mesures.
Ca veut dire en pratique qu’une seule voiture diesel pollue (cancérogénétiquement parlant) autant qu’une trentaine de semi-remorques! Vingt ans de silence plus tard, meublés seulement par mes petites et vaines gesticulations (il parait que je suis sensible) et, en sens inverse, quelques grandes propagandes de PSA montrant du doigt le CO2 comme principal agent polluant (si c’est vrai, interdisons donc Perrier et Quézac!)
Renforcement du pouvoir allergène des pollens par les émissions diesel
Pour en rajouter une couche (si on peut dire), voici quelques sites sur ce sujet, fournies par un copain allemand qui m’a dit que les normes européennes en particules étaient dépassées dans quelques villes allemandes (on imagine en France donc!), et que des gens commençaient à engager des actions en justice contre les pouvoirs publics à ce sujet.
Epidémiologie
Le magazine “Que Choisir” a récemment pris le risque commercial d’étaler un bout de vérité. Je résume l’article: les émissions de véhicules diesel ont provoqué, dans les villes françaises seulement et dans l’année 2002, entre 6450 et 9500 cas supplémentaires de décès par cancer des voies respiratoires par rapport à ce qui aurait eu lieu si ces mêmes véhicules avaient fonctionné à l’essence. Ce bref article est en réalité un résumé du rapport de l’AFSSE (voir http://www.afsse.fr/documents/Rapport_1.pdf) réalisé en 2004 à la demande du gouvernement français. Le rapport de l’AFSSE est bien plus détaillé et intéressant: il montre que le diesel cause encore bien plus de décès par maladies cardio-pulmonaires que par le seul cancer des voies respiratoires. Le nombre total de décès dûs aux particules fines dans l’atmosphère (donc essentiellement au diesel) est estimé à 31700 morts en 2000 en France (rapport AFSSE, page 60): à comparer aux 30000 dûs au tabac ou aux 7000 environ dûs aux accidents de la route. Et il ne faut pas oublier que, si le tabagisme passif existe (et a heureusement bien chuté depuis la loi Evin), la grande majorité de ces 30000 concerne les fumeurs eux-mêmes et c’est à chacun de prendre ses responsabilités;
en revanche le dieselisme est plus souvent passif qu’actif (il me semble!). Ce qui veut dire que le diesel tue malgré eux beaucoup plus de monde que le tabac et les accidents de la route réunis!
On met des étiquettes dissuasives sur les paquets de cigarettes, bien. Qu’attend-on pour en mettre aussi sur les pompes à gazole dans les stations d’essence?
Si rien n’est changé, les perspectives à l’horizon 2020 sont désastreuses.
Il est maintenant établi que les microparticules de benzopyrènes (justement celles qu’aucun filtre ne peut arrêter, de taille inférieure à environ 10 microns) traversent la barrière pulmonaire et entrent dans la circulation sanguine. On ne connaît pas tous les organes où elles peuvent se fixer, mais il est déjà établi que le cerveau est l’une des cibles puisqu’on retrouve ces mêmes particules de diesel dans les cerveaux des mammifères de laboratoires exposés aux émanations diesel. Ces particules sont soupçonnées de favoriser l’apparition de tumeurs au cerveau, mais cela n’est pas actuellement prouvé.
J’ai vu aussi un article sur les cancers des ovaires dûs au diesel: les femmes exposées aux émissions de diesel ont une probabilité de développer un cancer des ovaires multipliée par 3,5 (International Journal of Cancer, Vol. 111, Issue 2, août 2004)
Oxydes d’azote NOx
Les “pics de pollution” des grandes villes européennes sont dûs aux dépassement des concentrations maximales permises de NOx. Le remède actuel utilisé en France consiste à restreindre la circulation, voire à ne rien faire du tout. Or, qui produit donc les NOx?
Dans un moteur à essence, la production de NOx est par nature faible. Sur un moteur construit sans précaution particulière, le produit des concentrations en NOx et en CO est à peu près constant. Un réglage “plus riche” donne moins de NOx et plus de CO, un réglage “pauvre” (beaucoup d’air et peu d’essence) l’inverse. Le très contestable “contrôle de pollution” du contrôle technique obligatoire fixe un maximum au taux de CO, mais pas de minimum, ce qui revient à encourager la production de NOx qui varie en raison inverse. Les moteurs à essence catalysés (catalyseurs à triple effet, obligatoires depuis 1991 je crois) ont une régulation électronique de la richesse qui maintient la production de NOx à un niveau très bas. Cette régulation électronique n’est pas possible sur les diesel dont la production de NOx reste toujours élevée malgré les catalyseurs (à double effet seulement). Bref, les diesels restent la principale source de NOx.
Réponse aux “vérités” officielles et publicitaires
“le diesel consomme moins”
ÇA DEPEND. Moins de quoi? de litres de carburant? Et pourquoi compter en litres? Sachant qu’il faut plus de pétrole pour fabriquer un litre de gazole que pour fabriquer un litre d’essence, et que le gazole est plus lourd que l’essence (il contient plus de matière), les dés sont faussés. Si l’on mesure les consommations en kg par 100km (au lieu de litres au 100km) et que l’on compare des moteurs de puissance réelle égale, il n’y a pratiquement aucune différence de consommation entre essence et diesel, du moins pour les voitures de tourisme.
“le carburant diesel est moins cher”
FAUX. Moins cher au litre, oui, prix public en France en 2005. Beaucoup moins cher au kilogramme, hélas oui (encore en France en 2005), mais cette différence de prix est totalement artificielle. La taxation des carburants au litre (en non au kilogramme) est un artifice fiscal qui permet de faire payer moins de taxes sur le gazole que sur l’essence. Une taxation au kilogramme (ou à l’énergie contenue) rendrait le gazole plus cher que l’essence. La différence est au frais du contribuable. Tout se passe comme si l’Etat subventionnait directement la pollution de l’air. L’économie apparente du diesel est en réalité un surcoût payé par les autres. Ce n’est pas un “vol organisé” à proprement parler, car la grande majorité des utilisateurs de diesel le sont en toute bonne foi, et croient à la propagande des constructeurs. C’est simplement une escroquerie dont nous sommes tous (utilisateurs de diesel ou pas) victimes, mais dont les utilisateurs de diesel sont les premières victimes car ce sont les plus exposés;
nous en payons (et paierons) les conséquences dans nos impôts et notre santé, et l’Etat (donc nous, contribuables) sera certainement condamné un jour à dédommager symboliquement les victimes (un Euro pour un mort?). Mais quel est le pouvoir d’un pauvre gouvernement face aux … (pardon, j’ai dit que je ne ferai pas d’attaques personnelles)?
“le rendement d’un moteur diesel est supérieur à celui d’un moteur à essence”
ÇA DEPEND. Il serait plus juste de dire “égal ou à peine supérieur”.
En théorie le rendement thermodynamique d’un moteur est lié à son rapport volumétrique. Ce dernier est compris entre 10 et 11 sur les moteurs à essence, et autour de 25 sur les moteurs diesel. En théorie, un moteur diesel a donc un rendement supérieur (en gros, moitié moins de pertes thermodynamiques). Dans la réalité les choses sont plus compliquées et les rendements énergétiques totaux sont beaucoup plus bas, à cause de multiples autres pertes, indépendantes du rapport volumétrique qui a finalement une incidence très minoritaire dans le rendement.
Un moteur diesel de poids lourd a un rendement élevé (autour de 30%). Les moteurs à combustion interne qui ont les rendements les plus élevés sont les diesel employés dans les centrales thermiques et dans les super-tankers et porte-conteneurs. Le record mondial est détenu par un moteur de fabrication japonaise, qui atteint un rendement énergétique supérieur à 50%. Le régime maximum de ce moteur est 102 tours par minute, et chaque cylindre a une cylindrée de 1820 litres. Le très bas régime permet à la combustion d’être quasiment complète.
Les moteurs diesel utilisés sur les voitures de tourisme et les utilitaires légers ont une technologie très différente, qui vise à avoir des moteurs légers et une puissance au litre élevée. Cela se fait au détriment de la qualité de la combustion et du rendement: en effet dans un diesel, la combustion est déclenchée spontanément et la flamme se propage lentement (contrairement à un moteur à allumage commandé où la flamme se propage presque instantanément), ce qui fait mauvais ménage avec les moteurs dont les arbres à cames sont conçus pour pouvoir aborder des régimes élevés. Pour qu’un moteur (à essence ou diesel) ait une puissance maximum élevée, il faut que les soupapes d’échappement s’ouvrent le plut tôt possible, ce qui veut dire que sur un diesel les gaz refoulés n’ont pas fini de brûler. Les filtres à particules, qui laissent pourtant passer les particules les plus dangereuses, n’arrangent rien car ils créent une contre-pression qui s’oppose à l’évacuation des gaz brûlés du cylindre. Les diesel de tourisme modernes ont ainsi un rendement proche de 25%. Par comparaison, les moteurs à essence atmosphériques modernes (avec un rapport volumétrique voisin de 11:1) ont aussi un rendement proche de 25%. Les moteurs suralimentés (”turbo”) à essence ont un rendement inférieur car leur taux de compression est plus bas.
En résumé, un moteur diesel de tourisme a sensiblement le même rendement énergétique qu’un moteur à essence non turbo.
“la longévité d’un moteur diesel est supérieure à celle d’un moteur à essence”
FAUX. Certes les diesel de poids lourds ont une longévité plus grande que les autres. Mais si l’on se cantonne aux moteurs de tourisme, les deux records de longévité sont détenus par deux moteurs à essence (un volvo avec 2,5 millions de km et un mercedes avec 1,5 million). Il est vrai que les premiers moteurs diesel de tourisme français avaient une grande longévité car c’était à l’origine des moteurs d’utilitaires. Actuellement, le diesel étant le cheval de bataille des constructeurs français, les diesel français durent plus que les essence français, mais c’est l’inverse qui est vrai à peu près partout ailleurs. A construction de même qualité (et donc de même prix) un moteur à essence durera plus longtemps.
“maintenant que tous les moteurs sont munis de pots catalytiques et les diesels de filtres à particules, les émanations toxiques sont éliminées et il ne reste que le CO2″
FAUX. Un pot catalytique ne fonctionne qu’une fois qu’il est chaud. Pendant le premier quart d’heure de fonctionnement, tout part directement dans l’atmosphère. Une fois que le catalyseur est chaud, il arrive à brûler complètement les imbrûlés des moteurs à essence (qui sont des hydrocarbures légers et du CO) mais n’élimine ni les NOx ni les microparticules qui sont produits par les diesel.
Tous les filtres à particules arrêtent environ 90% des particules, mais les 10% qui passent sont justement les plus dangereuses (microparticules) car elles traversent la barrière pulmonaire, passent dans le sang et provoquent des cancers jusque dans des organes éloignés des poumons (notamment le cerveau) et des maladies des autres organes (ovaires, etc.). Etant légères, elles restent en suspension dans l’atmosphère pendant plusieurs jours ou semaines et parcourent de très longues distances.
“le diesel pollue moins que l’essence”
FAUX. Il n’existe pas UN mais plusieurs polluants.
Le seul polluant que le diesel produise en plus petite quantité que l’essence est le monoxyde de carbone CO. C’est un gaz qui n’est toxique qu’à court terme et à concentrations élevées (moteur en route dans un garage fermé, chauffe-eau de salle de bains défectueux…) mais il se transforme très rapidement en CO2 (non toxique) dans l’atmosphère sous l’effet des UV et de l’oxygène ambiant.
Le CO2 (dioxyde de carbone) n’est pas toxique – il est relâché en grandes quantités par la respiration humaine naturelle et par ma bouteille de Champagne (ou de Perrier). On peut seulement lui reprocher sa contribution à l’effet de serre planétaire, mais la question n’est pas si simple et fait encore l’objet de débats scientifiques et politiques. En tout cas, il est produit en quantité équivalente (à 5% près) par les moteurs à essence et diesel (à condition de comparer des moteurs de tourisme de puissance équivalente).
Tous les autres polluants – les “vrais”, ceux qui sont directement nocifs pour la santé humaine – sont produits en quantité très supérieure par les diesels et en quantité pratiquement nulle par les moteurs à essence.
“le diesel est meilleur pour la couche d’ozone”
FAUX Le diesel, même catalysé, est le principal producteur d’hydrocarbures imbrûlés (goudrons) et de NOx. Le moteur diesel est plus nocif pour la couche d’ozone que le moteur à essence.
“le diesel est meilleur contre l’effet de serre.”
PAS VRAI SI ON COMPARE CE QUI EST COMPARABLE. Les productions de CO2 sont à peu près équivalentes à puissance égale (voir plus haut, à propos du CO2). Evidemment un moteur diesel de Polo produira moins de CO2 qu’un moteur à essence de Jag… En revanche, la production de NOx (également gaz à effet de serre) est très supérieure sur un diesel. Le diesel est donc plus nocif que l’essence pour ce qui est de l’effet de serre.
Conclusion
Des mesures politiques concrètes ont déjà été prises dans certains pays, notamment au Japon, où toute circulation de véhicule diesel (même utilitaire) est interdite dans l’agglomération de Tokyo. Cette interdiction tend à se généraliser, et on m’a dit qu’il y avait actuellement une grande opération de conversion des véhicules existants à moteurs diesel en moteurs à essence. Je ne sais pas si cette opération est aidée financièrement par l’Etat.
La Norvège (pays à faible densité de population mais où l’opinion publique est sensibilisée aux problèmes de santé et à l’évolution du climat) a tiré la sonnette d’alarme cette année (2005) car la vente de diesel atteint 30% du total des voitures neuves: le ministère des transports estime que le seuil de sécurité sanitaire est dépassé et le gouvernement prépare des mesures hautement dissuasives.
Au Danemark, la proportion de diesel est restée faible, suite à une bonne information des consommateurs, et à la présence d’une taxe spéciale “diesel” de 8000 couronnes (1100 Euros) par an et par véhicule.
Aux Etats Unis, où la proportion de diesel-tourisme est négligeable, le gouvernement fédéral prépare des mesures pour limiter la pollution dûe aux poids lourds (qui est pourtant relativement plus faible sur ces gros moteurs, cf. plus haut). C’est aux Etats Unis que les études sur les effets sanitaires du diesel sont les plus nombreuses et approfondies, bien que ce soit probablement le moins touché parmi les pays développés.
En France, pays à assez forte densité de population, 70% des nouvelles immatriculations de véhicules de tourisme sont des diesel, et aucune mesure n’a été prise. L’Espagne et la Belgique sont dans des situations analogues.
Jean Louchet
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24257
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Dim 2 Jan 2011 - 20:47

Article dans l'automoblie magazine

17 mai 2009 à 15h53
très intéressant sur les rejets polluants...

Ils ont réussi à obtenir les chiffres des rejets polluants d'une bonne partie de la production automobile vendu en France. A noter qu'indisponible en France (!!???) ils ont du aller se fournir à l'étranger... C'est vrai qu'en les cherchant (rejets de Nox, HC, particules, ...) j'avais pas trouvé grand chose sur internet...

Evidemment le but est de démontrer l'imposture de la politique actuelle de l'ADEME et du gouvernement à propos de la pollution automobile...
A noter qu'ils se sont déjà fait vertement tancer par eux suite à un article précédent dénonçant la même chose...

bref on y apprend pas mal de chose, ou plutôt on a la démonstration de ce que l'on doutait.

A noter que les constructeurs français sont vraiment à la ramasse, se contentant de tangenter les normes, que BMW (surtout en diesel) et plus généralement les constructeurs allemands raflent tout, que la Civic 1.8 140ch a des scores étonnant....

Quelques chiffres, pour comparer :

Mégane III 1.6 16v
CO : 0.443
HC : 0.075
Nox : 0.019

Golf TSI 122
CO : 0.286
HC : 0.028
Nox : 0.024 (et plus généralement les moteurs à injection directe n'ont pas l'air de rejeter plus que les autres...)

Honda Civic 1.8 140 BM6
CO : 0.200
HC : 0.027
Nox : 0.006

Pour un ordre de grandeur les Nox des diesel tournent au alentour de 0,200... Bref un ordre de 1 à 10 par rapport aux essence (la Civic à un score remarquable : les normes japonaises sont-elles plus sévères ???)

J'ai pas tout étudié mais les mauvais chiffres de la Mégane ne sont pas isolés, plusieurs modèles de la marque ont des scores de ce genre, largement supérieurs aux concurrents. Un peu pareil pour PSA... Et ce essence comme diesel. Surtout que Renault en particulier n'aime pas le FAP (pas même présent sur la Vel Satis 3.0DCI...)...
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24257
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Dim 2 Jan 2011 - 20:48

Midi Pile
Un projet pour interdir les diesels et les 4X4 à Paris

Publié dans Ecologie >
Politiques environnementales par Alexandre Bataille Le 22 Décembre 2010

Dans le cadre du Grenelle de l'environnement, un projet visant à interdire les diesels et les véhicules 4x4 dans la capitale est en phase d'étude. Ce projet initié par la municipalité et le conseil régional a pour but d'améliorer la qualité de l'air à Paris.
Interdire ces véhicules sur le périphérique et autoroutes
Ce projet, révélé par Le Parisien, n'est encore qu'au stade de l'étude. Mais fait déjà grand bruit. La municipalité (PS) et le conseil régional d'île de France viennent de poser leur candidature pour un projet de « Zone d'actions prioritaires pour l'air » (ZAPA). Un principe défini par le ministère de l'écologie dans le cadre de la loi Grenelle (2) pour l'environnement. L'objectif est d'améliorer la qualité de l'air à Paris, régulièrement victime de pics de pollution, notamment d'oxydes d'azote et de particules fines. La candidature parisienne a été acceptée début décembre. Une première phase d'étude vient de débuter, visant à définir les zones sensibles et les véhicules les plus polluants.
Une mesure de ce projet toucherait directement les voitures roulant au diesel, jugées responsables de plus importants rejets de particules fines. Ainsi que les véhicules tout-terrain. La première phase d'étude devrait commencer en 2011. Elle devrait permettre d'évaluer les effets d'une telle mesure d'interdiction en termes de qualité de l'air. Mais aussi son aspect social. Avant un premier test en 2012. L'adjoint au maire chargé du développement durable, Denis Baupin, confiait au Parisien les scénarios possibles si ce projet était validé : "
l'idée serait d'interdire les véhicules les plus polluants sur le périphérique ou sur les autoroutes d'Ile-de-France et le périphérique"
.
En Ile-de-France, trois voitures sur quatre roulent au diesel.
Compte tenu de ce facteur non négligeable, Denis Baupin, extrapole : "
une compensation pourrait être imaginée : les automobilistes renonçant à leur véhicule pourraient avoir un abonnement gratuit aux transports en commun durant une ou deux années comme cela se fait à Bruxelles"
. Si ce projet voyait le jour, la réflexion de M. Baupin viserait à reporter le flux des automobilistes sur le réseau de transports en commun déjà à l'agonie en Ile de France. « L'idée n'est pas d'envoyer un message aux seuls automobilistes mais aussi aux constructeurs pour leur faire comprendre qu'ils ont intérêt à imaginer des modèles moins polluants"
, souligne-t-il dans Le Parisien. Toujours au conditionnel, ce projet viserait à sanctionner les automobilistes roulant au diesel en effectuant "
des contrôles de manière inopinée : de la même manière qu'on vérifie les papiers d'un véhicule lors d'un contrôle, on vérifierait aussi qu'il a bien le droit de rouler"
. Encore loin d'être validé, ce projet, devra quoi qu'il en soit, être approuvé par l'Etat.
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24257
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Dim 2 Jan 2011 - 20:52

Le diesel aussi nocif que l’amiante ! Mais là ca touche tout le monde .

Depuis plusieurs années, les émanations des moteurs diesel sont accusés de bien des maux, entre autres d’entraîner des symptômes respiratoires en pénétrant profondément dans les bronches, de favoriser l’apparition de certaines allergies… Le risque de cancer pulmonaire avait également été suggéré sans être pour autant formellement démontré. Une étude suédoise menée par des médecins du très réputé hôpital Karolinska de Stockholm vient de confirmer ce danger.

Cette étude a été effectuée en comparant les polluants auxquels avaient été soumis tous les hommes de 40 à 75 ans vivant habituellement dans l’agglomération de Stockholm et ayant été victimes entre 1985 à 1990 d’un cancer bronchique, soit 1 042 malades.
Afin de mieux préciser l’importance des facteurs de risque liés à l’environnement, les médecins suédois ont interrogé 2 364 témoins de même sexe et d’âge comparable, qui ont donc servi en quelque sorte de référence. Bien sûr, les enquêteurs n’ont pas oublié de prendre en considération le niveau de tabagisme des malades et des témoins, ainsi que d’autres paramètres comme le lieu d’habitation car on sait que le radon, un gaz radio-actif à l’état naturel, peut aussi contribuer à l’apparition d’un cancer du poumon.

Un risque augmenté de 63 %.
Les résultats* révèlent que les hommes qui ont été exposés à des particules diesel en raison de leur métier, présentent une probabilité accrue de 63 % de développer un cancer pulmonaire. Ceci correspond à un risque important, qui équivaut par exemple à celui qui est observé après inhalation de fibres d’amiante (+ 68 %), lesquelles prédisposent également à cette forme de cancer.


Parmi les professions à risque dans le cas du diesel : les conducteurs de camions et de bus, mais aussi des mécaniciens amenés à travailler sur des moteurs diesel, des ouvriers... Un danger du même ordre (+ 60 %) a été retrouvé avec certains produits de combustion, qui comme les particules de combustion du diesel contiennent des hydrocarbures aromatiques polycycliques dont le pouvoir cancérigène a été reconnu depuis longtemps. En revanche, aucune relation avec le cancer pulmonaire n’a été mise en évidence pour les autres polluants analysés (poussières de métaux...).
10 % des cancers du poumon liés à la pollution

La probabilité de développer un cancer du poumon à la suite d’une exposition à des polluants serait non négligeable pour ces auteurs scandinaves.

Au vu des résultats de leur enquête, ces derniers considèrent en effet que 2,7 % des malades de Stockholm auraient développé cette tumeur à la suite d’une exposition aux fumées de diesel, tandis que 4 % l’auraient fait après avoir inhalé de l’amiante et 2,2 % après avoir été en contact avec d’autres produits de combustion. Au total, pratiquement un cancer bronchique sur 10 aurait donc pu être évité en éliminant ces diverses sources de pollution.

Reste que l’arbre ne saurait cacher la forêt et qu’en matière de cancer du poumon, le plus grand polluant demeure le tabac. Un facteur de risque plus facile à écarter que les particules diesel, puisque son abandon repose avant tout sur la volonté individuelle ! Ensuite, vient le radon.

S’il paraît important d’analyser plus finement les dangers que font courir les émanations des moteurs diesel sur la santé, il ne semble donc pas raisonnable d’en accroître exagérément l’impact tout au moins vis-à-vis du cancer bronchique. Ce d’autant que les risques sont probablement beaucoup plus faibles chez le piéton ou l’automobiliste, exposé épisodiquement à des gaz d’échappement, que chez les professionnels de cette étude.

Dr Corinne Tutin

* American Journal of Epidemiology, 2000, Jul 1 ;
152, 1 :32-40
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24257
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Dim 2 Jan 2011 - 20:54

http://www.moteurnature.com/actu/uneact ... ews_id=526


18/08/2004 – Le diesel cancerigène pour elles

De nombreux scientifiques, dans plusieurs pays, travaillent à trouver des relations, s'il y en a, entre la pollution des gazs d'échappement, et principalement celles provenant des moteurs diesel, et le cancer. Une nouvelle étude apporte des résultats inattendus.

C'est le Finnish Institute of Occupational Health qui a réalisé cette nouvelle étude, elle a portée sur l'exposition aux gazs d'échappements de personnes nées entre 1906 et 1945, et chez lesquelles un médecin a constaté la présence d'un cancer, cela entre 1971 et 1995. Quelques 30 000 cas ont été étudiées, et la première surprise est que l'étude n'a pas trouvé de lien de cause à effet significatif entre l'exposition aux émissions de moteur diesel et les leucémies, les cancers de la gorge, des reins, de la vessie ou des testicules. Mais si les hommes seraient tranquilles, ce sont les femmes qui devraient se faire du souci, puisque si elles sont fortement exposées aux émissions de moteurs diesel, la probabilité qu'elles développent un cancer des ovaires est 3,5 fois plus importante que si elles ne l'étaient pas.
Les résultats de cette étude ont été publiés dans le Volume 111, Issue #2 du International Journal of Cancer.
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24257
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Mer 5 Jan 2011 - 21:29

[url=http:
//img291.
imageshack.
us/i/dieselz.
jpg/:lxndx82w][/url:lxndx82w]

[url=http:
//img291.
imageshack.
us/i/25134138630518238313746.
jpg/:lxndx82w][/url:lxndx82w]
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24257
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Sam 8 Jan 2011 - 16:36

Six villes vont tenter la vie sans voitures polluantes . 22/12/10

Les vieux véhicules Diesel ou 4x4, pourraient être interdits de circulation dans des zones d'actions prioritaires pour l'air.

Paris et cinq autres agglomérations ont été choisies par le ministère de l'Environnement pour tester l'interdiction de circuler de certains diesels, et peut-être des 4x4 en 2012.

Mieux respirer en ville grâce à l'interdiction des voitures polluantes. Une idée simple qui devrait être expérimentée début 2012 dans six agglomérations tests (ville de Paris, Grand Lyon, Grenoble-Alpes Métropole, Clermont Communauté, Pays d'Aix, Plaine Commune) choisies par le ministère de l'Écologie et du développement durable. Ainsi, les voitures les plus polluantes, type vieux véhicules Diesel ou 4x4, seront interdites de circulation dans une zone délimitée dénommée la Zapa, Zone d'actions prioritaires pour l'air.

Objectif: lutter contre la pollution générée par le trafic routier et ses conséquences sur la santé humaine. «La pollution de l'air diminue l'espérance de vie de neuf mois pour chaque Français et [size=150:2tjwots3]l'exposition aux particules fines causerait 40.000 décès chaque année», précise Nathalie Kosciusko-Morizet, la ministre de l'Écologie.

Une vignette pour filtrer les véhicules

Les agglomérations retenues pour participer à l'expérimentation devront maintenant plancher sur les contours de leurs Zapa. Un comité de pilotage, en coordination avec les directions régionales de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) qui pilote le projet, se mettra en place début 2011. Tout au long de l'année il travaillera pour définir les solutions les plus adéquates à mettre en œuvre dans chaque agglomération. Le coût et les modalités d'identification des véhicules autorisés à circuler dans la Zapa, seront notamment discutés. L'idée d'un filtrage des véhicules grâce à la mise en place d'une vignette où à l'aide d'un système de vidéosurveillance pourrait être proposée par certaines agglomérations.

Les imprudents qui ne respecteraient pas l'interdiction de circuler pourraient se voir affliger une amende, comme c'est le cas en Allemagne qui a mis en place ce type de dispositif. «Nous voulons accompagner les personnes dont les véhicules sont concernés. Il n'est pas exclu qu'une prime leur soit allouée pour le renouvellement de leur véhicule ou que les transports urbains leur soient accessibles gratuitement», précise Joëlle Colosio, chef du service qualité de l'air à l'Ademe en charge du projet.

La création de ces zones «va dans le bon sens» pour Stéphen Kerckhove, délégué de l'association Agir pour l'environnement, interrogé par Le Parisien. Selon lui, il ne peut toutefois fonctionner que dans un périmètre où il existe «des alternatives» à la voiture. Christian Scholly, directeur général adjoint de l'Automobile Club de France s'oppose, lui, au projet. Il fustige une mesure qui va toucher les ménages «les plus modestes qui n'ont pas les moyens de changer de voiture». Selon lui, les automobilistes sont une «cible facile» et d'autres modes d'action pour lutter contre la pollution atmosphérique devraient être à l'étude. Il rappelle qu'«en terme de CO2, les voitures ne représentent que 14% des émissions».
Par Audrey Pelé
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24257
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Sam 8 Jan 2011 - 16:39

La dernière phrase me tue , j'espère qu'ils ne vont encore une fois se baser seulement sur le CO2 . :bah:
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24257
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Dim 9 Jan 2011 - 16:50

La Flandre taxera davantage les voitures diesel .
Le gouvernement flamand a l'intention d'accorder un régime fiscal plus favorable aux voitures roulant à l'essence plutôt qu'au diesel, dans un souci environnemental, écrit mardi De Standaard.

La taxe de mise en circulation est actuellement perçue par le fédéral, mais dès le 1er janvier, la Flandre pourra la percevoir elle-même. Le gouvernement de Kris Peeters en profitera pour réformer cette fiscalité afin d'encourager l'achat de voitures moins polluantes.

Le ministre des Finances Philippe Muyters (N-VA) propose donc de calculer la nouvelle taxe sur base des émissions de CO2 et de "
l'euronorme"
des moteurs. Le résultat se traduira par un bonus ou un malus sur l'actuelle taxe de mise en circulation, en fonction du score atteint par le véhicule. (belga)
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24257
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Dim 9 Jan 2011 - 18:35

Je te conseil pas Décathlon pour l'achat d'un VTT . :nanana:
Sinon c'est vrai que les primes a la casse ou autre ne sert qu'a faire vendre des voitures , si c'était pour notre santé sa ne se serait pas passé comme ca . :oui:
L'électrique n'en est qu'au début , regarde les perfs des sportives électriques c'est dingue , c'est juste le prix et l'autonomie qui coince mas ca va bouger , déjà les nouveaux chargeurs divises les temps de charges par deux .Et quand les vraies batteries seront a des prix acceptables le tour sera jouer ( le lithium est recyclable ). bien
Et le prix du baril a la hausse pourrait bien accélérer tout ca .
Par contre côté centrale nucléaire c'est sur que c'est pas demain qu'elles seront propres , j'ai lu qu'elles balancent , toutes , des trucs pas sympa dans l'air et l'eau sans parler des déchets . :bah:
La parade c'est des panneaux solaires partout , et chez toi pour commencer pour recharger ta voiture . :oui:
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24257
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Dim 9 Jan 2011 - 19:25

Ils sont incompétents et manipulés , ca fait beaucoup pour que tout aille dans le bon sens d'autant que le gros de la population est hypnotisée . :bah:
J'ai pas d'enfants et j'en suis chaque jour qui passe de plus en plus contant . :oui:
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24257
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Jeu 13 Jan 2011 - 15:00

Bonjours malus , adios bonus . :oui:

Voici les nouveaux chiffres pour faire rentrer de l'argent dans les caisses de cet état gouverné par des incompétents manipulés . :yeah3:
http://www.caradisiac.com/Seuils-du-bon ... -64885.htm

Et bien sur toujours rien contre les vrais polluants , ce qui tuent , merci Nath. mad
Encore 3 ans a attendre pour qu'enfin les normes de 2014 tuent ce carburant à la con . :ala: Ca va être long . Et d'ici là 150000 personnes auront disparu et les autres auront pas mal toussés . Crying or Very sad
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24257
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par vtec01 le Jeu 13 Jan 2011 - 15:52

moi perso je ne suis pas un fan de diesel mais quelque part j'estime etre pris en otage!

je m'explique:

en temps que professionnel à mon compte il me faut un vehicule de société,et il se trouve que nous ne recuperons aucune TVA sur l'essence mais uniquement sur du diesel
et la deuxieme condition c'est que le vehicule soit transformé en carte grise utilitaire(donc 2 places)
avant d'acheter mon pajero(transformé ) j'ai voulu acheter un kia carnival mais non transformé mais il depassait les 170g de CO2,donc 0 de recuperation de TVA
du coup il a fallu que j'achete un kia carens moins gourmand donc moins polluant pour pouvoir recuperer une partie de la TVA,une partie seulement vu que j'était en config 7 places!

voila pourquoi l'état nous oblige à rouler dans des diesels à faible consomation,il nous tiennent par le porte feuille!!! mad

vtec01
hokousha
hokousha

Messages : 29
Date d'inscription : 12/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Jeu 13 Jan 2011 - 15:58

Et oui je sais bien , mais beaucoup de gens roulent avec des mazouts en étant perdant pour leurs autos particulières, et en croyant être gagnant .
C'est les particuliers qui font moins de 15000/ans avec leurs berlines diesel qui me saoulent , et ceux en en ville avec leurs problèmes de fiabilités du coup .
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24257
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par benjamin le Jeu 13 Jan 2011 - 22:08

bah... J'ai du faire le choix aussi en prenant la mazda 3. Jusuqu'au dernier moment je regardais les CTR, essence donc. Puis un rapide calcul m'a fait remarqué que je faisais + 20 000km/an, et j'ai opté donc pour un diesel pour le côté financier.

J'en suis content de ce mazout en plus, mais jpeux vous dire que le pari n'était pas gagné d'avance pour la M3.

Maintenant mon objectif c'est d'avoir dans les années a venir suffisament de promo au taf pour avoir une voiture de fonction, et donc pouvoir m'acheter un bon petit moteur essence. Pour l'instant la Mazda 3 MPS serait en tête de liste si j'étais amené à changer...

benjamin
ginsei no handoru
ginsei no handoru

Messages : 1448
Date d'inscription : 05/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Jeu 13 Jan 2011 - 22:15

Même 20000 c'est pas assez pour rentabiliser ton mazout , faut mini 25000 pour une compact . :oui:
Et plus tu la garde longtemps pire c'est . :W
J'ai essayé celle de ma soeur et pour moi qui n'ai jamais eue de diesel je n'aime pas du tout , sauf a la rigueur sur autoroute ou c'est plus supportable .
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24257
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Ven 14 Jan 2011 - 0:20

91 , c'est son pseudo , à réagit a ce que je disais sur un forum GPL , post sympa et lucide j'ai trouvé :

http://gpl.forumeurs.fr/post24028.html#p24028
Individuellement on trouvera toujours des gens pour faire les pires bêtises, pour assumer les rôles les plus moches, effectuer les crimes les plus affreux.
Réprimer ces comportements est une affaire de simple police.

Mais là c'est encore autre chose: comment une société équilibrée, savante, communicante et démocratique a pu laisser faire un vrai génocide ?
Comment cette capacité d'ignorer le mal que nous faisons à nos concitoyens, parce-que des industriels et politiques en tirent bénéfice, est devenu un phénomène récurrent, sans que nous puissions dire "
ça suffit"
ou "
jamais plus ça"
?

Revenons à l'historique...
Le diffusion générale du Diesel, comme celle de l'amiante, est une trouvaille d'ingenieur passionné par la volonté d'exploiter au mieux les caractéristiques d'un matériau.

Pour le Diesel il s'agissait de trouver un moteur qui brulait un peu tout, avec l'idée sociale de faire profiter les gens pauvres d'un outil de mobilité à leur portée.

Mais les gens ne peuvent pas seulement devenir les otages de ces bonnes volontés d'ingénieurs !
Une société évoluée dispose de multiples feed-back et moyens pour corriger le tir et nous protéger des savants fous ...

Ainsi nos sociétés occidentales sont constitués de gens aux compétences diverses, parmi lesquels les échanges d'information et une forme de responsabilité collective permettent d'obtenir une forme d'équilibre, toujours critiquable mais qui "
normalement"
améliore naturellement la condition humaine.

Là avec l'amiante ou le Diesel on est en face d'un phénomène qui échappe à cette spirale vertueuse d'évolution.
Les spécialistes (AFSSET ou Ministère de l'écologie) savaient que le Diesel était le plus nocifs des carburants, avec une mention très spéciale pour les petits Diesel sans filtre pour la ville.

Pour autant l'écotaxe Borloo (60 % du marché renouvelé), lui même proche de part ses fonctions des spécialistes précédents, est certainement responsable de 10 000 morts prématurés par an pendant 15 ans, prévisibles depuis l'amorce de la mesure.

Le plus absurde de l'affaire, c'est que si le bonus-malus avait été inversé, c'est à dire s'il avait privilégié les véhicules réellement les moins polluants (essence), les problèmes de pollution dans les centres villes auraient certainement été réglés.

Ainsi les grandes villes des USA présentent une densité de circulation 10 fois plus importantes qu'à Paris ou que dans les capitales européennes.
Pour autant l'air est 10 fois moins nocif, les cyclistes et coureurs, sans compter les innombrables marcheurs à pieds arpentent les rues au plus prêt des véhicules, sans aucun symptôme, sans peine particulière.

A Paris ou dans les villes françaises, vous regardez les personnes qui s'entrainent le long des boulevards avec des yeux ronds, comme des zombies ou de jeunes inconscients, alors que vous allez vous même faire détour et optimisation de parcours tellement ça pue, ça gratte, ça attaque la gorge et les poumons.

Du coup le grand objectif que l'on a en Europe, c'est de restreindre la circulation en ville afin d'obtenir un air à peine moins vicié. Ce sera sans succès, mais l'animosité restera contre l'automobile qui rend nos villes invivables.

En Amérique ils n'ont pas à se poser ce souci, la coexistence entre les différents modes de déplacement n'est qu'un problème d'optimisation du terrain et des axes de circulation.

"
Créé en 2008, le bonus-malus a permis de baisser de 12% l'émission de dioxyde carbone (Co2) par kilomètre des véhicules neufs, plaçant la France dans le peloton de tête européen."
(20minutes du 13/01/2011)

Pendant ce temps à Londres "
le maire Boris Johnson a décidé l'épandage d'un dispersant chimique sur les principaux axes de la capitale afin de diminuer les teneurs en particules fines"
(20minutes du 12/01/2011).

En Angleterre ils ont le même problème que nous, car les scandales ont lieu au niveau de l'Europe maintenant, en fonction du terrain de jeu des industriels.
Sauf que de l'autre côté de la Manche, lorsqu'ils constatent un problème ils essayent de lutter contre...

En France jamais on ne reconnaitra notre folie, quitte à faire clamser nos vieux et nos gosses "
droits dans nos bottes"
.
On glissera simplement dans une conversation où on se révélera plus lucide que dans nos actes: "
à oui, les méfaits du Diesel français, c'est comme pour Tchernobyl: le nuage de rejets s'est arrêté à la frontière"
!

Alors ces 12% de Co2 en moins pour les neufs, rapportés à la part de Co2 générés par les véhicules et à la part de la France dans cette génération de Co2 mondiale, et pondéré du fait qu'il a bien fallu bruler aussi l'essence issue du processus de raffinage, est-ce que ces 12% qui ne font peut-être que 0,001% au niveau mondial valaient les 150 000 morts prématurés en France sur 15 ans dus à l'écotaxe ?

Malgré les antécédents de l'amiante, du sang contaminé (vous me prendrez bien encore une petite poche - dont on connait bien la nocivité - pour la route ?) et du Mediator, qui va juger la manipulation flagrante de la population par les lobbies polico-industriels et condamner les responsables de ces 150 000 morts parfaitement affreuses, dérisoires et inutiles ?

_________________
Espace 2L 16v 2001 (inj. Liquide Vialle 2004)
Clio II Gpl 2001, 2005 puis 2007
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24257
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Ven 4 Fév 2011 - 14:19

http://www.rmc.fr/podcast/podcast.php?id=50
Téléchargez l'émission du 26/12 de 9hà 10h , et écoutez juste les 5 dernières minutes si vous n'avez pas le temps .
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24257
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Mar 15 Fév 2011 - 15:54

http://www.automobile-magazine.fr/actua ... ation_zapa

Interdit à tous véhicules à moteur...

On n'en est pas encore là, mais la mise en place des Zones d'action prioritaires pour l'air (ZAPA) risque de sévèrement restreindre la circulation en ville.
Rencontrera-t-on un jour ce type de signalisation ?

"
La pollution de l’air diminue l’espérance de vie de neuf mois pour chaque Français, et l’exposition aux particules fines causerait 40.000 décès chaque année."
Justifiées de la sorte par Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l’Écologie, les futures ZAPA (zones d’actions prioritaires pour l’air) semblent plus que légitimes. En quoi cela consiste-t-il ? Six agglomérations volontaires de plus de 100.000 habitants – Grand Lyon, Grenoble-Alpes Métropole, Clermont Communauté, Pays d’Aix, Plaine Commune (Île-de-France) et la ville de Paris – vont, d’ici à la fin de l’année, mettre en place des restrictions de circulation dans des zones de centre-ville pour les véhicules les plus polluants. En fait, le gouvernement est obligé d’agir, car de nombreuses grandes agglomérations françaises dépassent fréquemment les normes européennes applicables à partir de 2010 en matière de qualité de l’air, notamment en ce qui concerne les particules et les oxydes d’azote (NOx). Un report de l’application de ces niveaux maximaux a donc été accordé jusqu’en 2015, mais à condition de présenter un plan d’action (les ZAPA), ainsi qu’une estimation quantifiée des effets de chacune des mesures mises en œuvre. Au ministère, on sait cependant que les mêmes expériences menées dans les autres pays européens (Suède, Allemagne, Grande-Bretagne…) n’ont pas donné de résultats très probants : seulement 1 à 4 % de baisse des niveaux de NOx et de particules dans l’air, c’est très peu. Surtout compte tenu du coût inévitable du système de contrôle des accès aux villes (vidéosurveillance des plaques et vérification dans le fichier des cartes grises en fonction du niveau de dépollution), et de verbalisation en cas d’infraction.
Basé sur la Clio II, la Twingo se montre bien meilleure routière que sa devan...

Même si le transport routier n’est pas, de loin, le plus gros émetteur de ces polluants (seulement 13 % à l’échelle nationale, contre près de 35 % pour le résidentiel et le secteur tertiaire), la concentration des véhicules dans les centres-ville leur donne une plus grande part de responsabilité. En Île-de-France, par exemple, 50 % des NOx et 30 % des particules sont produits par le transport routier, alors qu’à Marseille, ces taux s’élèvent respectivement à 75 % et 70 % ! Reste donc le problème crucial : le choix des voitures à interdire. NOx et particules étant des polluants caractéristiques des diesels, surtout dépourvus de filtre à particules (FAP), la cible logique devrait être, en plus des voitures antérieures à 2006 (avant la norme Euro 4), tous les diesels sans FAP. Or beaucoup d’entre eux étaient encore, il y a quelques semaines, réputés "
propres"
, donc subventionnés par le bonus CO2 : c'est par exemple le cas de la Twingo 1.5 dCi 65 ch, qui bénéficiait en 2010 de 700 € de bonus, et cède cette année enfin la place à une version plus puissante (75 ch), compatible avec les normes Euro5 et équipée d'un FAP. Nous avions d’ailleurs signalé, lors de nos deux enquêtes pollution ("
L’A. M"
749 et 757) que ce bonus "
prétendument"
écologique, qui ne prend en compte que les émissions de CO2, allait à l’encontre de l’environnement. On ne voudrait vraiment pas être à la place de celui qui va expliquer aux automobilistes habitant autour et dans les ZAPA que les soi-disant vertueuses de la veille sont les pollueuses du lendemain !
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24257
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Mar 15 Fév 2011 - 15:56

avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24257
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Lun 4 Avr 2011 - 20:40

La Belgique pourrait tordre le cou au diesel

La Belgique pourrait tordre le cou au diesel C’est un rapport validé par le ministre fédéral de l’environnement et par ses trois homologues régionaux qui pourrait changer dans les années à venir le quotidien des automobilistes belges. Dans ce document, la nocivité de ce mode de combustion sur la santé est clairement établi et pourrait pousser les autorités belges à revoir entièrement leur politique d’incitation à l’achat de véhicules diesel.

Si les conclusions de ce document officiel étaient suivies, cela signifierait un rééquilibrage de la fiscalité sur les carburants en faveur de l’essence (à moins que ce ne soit en défaveur du diesel), une réforme du système de primes à l’achat sur le CO2 qui ne concerne, tout comme en France, quasiment que les véhicules diesel et enfin une modification de la fiscalité sur les voitures de société.

Et en France, à quand un débat sur ce sujet ?

http://www.leblogauto.com/2011/03/pollu ... phere.html
Là ils parlent de l'europe mais en France nous sommes largement au dessus des normes maxi autorisées . Bruxelles tape sur les doigts de la France mais ca n'a pas d'effets . :ala:
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24257
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Mer 6 Avr 2011 - 0:16

Bon , on en parle chez vous , c'est déjà çà .
Et en Hollande .
Mais les Français ayant des poumons d'acier ce n'est pas prêt de changer , surtout que ca fait 10 ans que l'écart de prix devait se resserrer et qu'il est toujours exactement le même .
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24257
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par toyotaowner le Mer 6 Avr 2011 - 18:35

SIncèrement, avant de faire chier le peuple belge, que nos dirigeants se mettent d'accord pour que le pays soit a nouveau en ordre de marche, car chez nous, on a toujours pas de gouvernements et en attendant, c'est le peuple qui trinque...

toyotaowner
Administrateur
Administrateur

Messages : 12545
Date d'inscription : 12/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Mer 6 Avr 2011 - 18:45

Tu crois que ca irait mieux ? J'en doute .
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24257
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par toyotaowner le Dim 19 Juin 2011 - 10:44

Exact...
Bon je suis pas Pro-diesel, j'ai roulé à l'essence, au gaz et actuellement au Diesel, Ce choix fut fait pour une raison economique à l'époque.
Maintenant, niveau frais, j'avais une Carina E 2.0D et niveau moteur, les seul frais que j'ai eu son uniquement les entretiens, un pot d'échappement, une pompe a eau un roulement de roue et un démarreur.
J'ai arrété de rouler avec à 414.000 km mais non pas par soucis mécanique, loin d e là, mais pour raison de frais de carrosserie.
Niveau pneus, je changeais tous les 2 ans, c'est a dire à 60.000 km un train complet que je faisait monter chez Auto5 donc pas des pneus de marques mais les pneus marqué Auto5.

Le diesel a été pour moi une source d'écnomie avec ce véhicule, alors que mes ancienne, en essence, plus gourmande à l'époque (Volvo 244 GL de 1975, puis Volvo 244DL de 1978 et une Rover 820S de 1988) me consommaient pas moins de 10 l/100
La première Volvo avait aussi ses 400.000 km mais pas de frais ont étés faits dessus.
La seconde Volvo, equipée LPG à pris feu deux fois, justement a cause du gaz.........
La rover m'a couté en frais mécanique le double de ce que je l'ai payée...

Pourtant je ne suis pas un "
Brizzak"
, je roule correctement, je faisais sur mes anciens véhicules mes entretiens moi-même donc en temps et en heure, et je trouve que j'ai été plus en phase economique avec ma carina.

Ceci n'est bien sûr qu'une seule experience personnelle parmi tant d'autres, mais je suis sur qu'en prenant bien soin de son diesel, on peut jouer à l'économie... Maintenant pour combien de temps, c'est l'état et ses taxes et ses bazars et ses trucs qui le décidera.

Autrefois en Belgique nous avions une taxe additionnelle, donc une taxe sur la taxe pour les diesels, puis celle-ci a été annulée, placant les taxes de circulation essence au même trifs que le diesel. cela avait un impact financier conséquent en sachant que le rpix du diesel à la pompe était quasi de moitié de celui de l'essence, et sur un kilométrage élevé parcourus, cela était bien rentable.

Actuellement, les prix des deux carburants s'équivalent presque, on peut dire que le calcul devient tout autre, et je pense qu'on commence à bien réfléchir sur le choix de sa motorisation... Je dirais même que actuellement pour les personne pratiquant encore de longs trajets, on leur parle encore du diesel, mais pour les autres, on se dirige de plus en plus vers l'hybride.

Bien que intéressant, cette alternative me dérange personnellement un peu, c'est ce manque de possibilité de passer en boite manuelle et obligatoirement en boite automatique...

toyotaowner
Administrateur
Administrateur

Messages : 12545
Date d'inscription : 12/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Sam 9 Juil 2011 - 14:16

Savez vous que les systèmes de dépollution des diesels se désactivent par temps chaud ? Je ne connais pas la température exact mais dans le sud il est fréquent de baisser la vitesse de 20 km/h sur autoroute ou 4 voies pour cause de pollution , sauf que , ca ne change rien au problème .
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24257
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Lun 11 Juil 2011 - 17:30

http://www.france-info.com/chroniques-d ... 1-185.html
Surtout pas un mot sur le mazout , chuuuuuuutttt ...
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24257
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par toyotaowner le Lun 11 Juil 2011 - 20:39

Je cite:
Gilbert Lenoir, président de la Ligue contre le Cancer, rappelle que dans 90% des cas, la cigarette est à l’origine des cancers du poumon.


Donc 10% pour le reste... et dans ces 10 % il ya bien sur le mazout, mais bien d'autres choses...

Allez là dessus.. buzz

toyotaowner
Administrateur
Administrateur

Messages : 12545
Date d'inscription : 12/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Lexis le Sam 23 Juil 2011 - 10:40

avatar
Lexis
Administrateur
Administrateur

Messages : 24403
Date d'inscription : 07/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Sam 23 Juil 2011 - 12:46

@Lexis a écrit:http://www.turbo.fr/actualite-automobile/436814-ecologie-biocarburants-desastreux-environnement/

Et oui je vois des tas de reportages actuellement , sur la déforestation afin de planter des millions d'hectares de palmier et bien d'autres choses pas jolies jolies ... :bah:
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24257
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Ven 26 Aoû 2011 - 14:16

Ecologie : la Commission Européenne veut interdire l'essence et le Diesel en ville
http://www.turbo.fr/actualite-automobil ... sel-ville/

* Ecologie automobile

Selon un document de travail, à l'horizon 2050, les véhicules thermiques seraient bannis des centre-villes.
On savait les différentes instances de l'Union Européenne à la pointe en matière de réduction des émissions polluantes des moteurs essence et Diesel, désormais c'est clairement le véhicule électrique qui a sa préférence pour les centre-villes des grandes zones métropolitaines.

Un choix pas si étonnant quand on sait qu'aujourd'hui encore les nombreux pics de pollution qui se multiplient dès l'arrivée des beaux jours sont dus à la fois aux rejets de CO2 mais aussi et surtout aux particules fines encore plus nocives pour l'homme et dont les moteurs Diesel sont les principaux responsables.

Outre la baisse de la pollution avec des rejets de dioxyde de carbone qui diminueraient de 60 %, d'autres arguments sont avancés dans ce rapport pour favoriser l'exclusivité des véhicules zéro émission dans les centres urbains.

Cela permettrait de réduire la dépendance énergétique de l'Europe en pétrole mais aussi d'assurer une croissance verte, créatrice d'emplois avec la nécessité de construire les infrastructures nécessaires à la viabilité des véhicules électriques. Reste que 2050 paraît un peu loin au regard de l'avance prise par des pays comme le Portugal ou le Danemark.


2050 ! :honte:
Vous savez ce qu'il va se passer ? :goin: Je crois que les constructeurs pro-mazout vont finir par disparaitre .
Les pays qui n'ont pas de constructeur auto vont bannir le mazout en premier puis l'essence chez eux et vont sortir des autos électriques ( et bien avant 2050 ), et pendant ce temps les autres pays comme la France , l'Allemagne etc vont continuer a se goinfrer en vendant des mazouts hors de prix a entretenir , jusqu'à leur fin s'ils ne se décident pas a en faire autant . :oui: Et attention aux Chinois sur ce coup car ils sont des milliers d'ingénieurs a bosser la dessus en ce moment . :oui:
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24257
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Ven 26 Aoû 2011 - 15:00

avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24257
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Mer 31 Aoû 2011 - 13:57

Ah ! Les Allemands en ont ras le bol de tousser ? http://www.jerouleaugpl.com/actualite.php?id=19
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24257
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Dim 18 Sep 2011 - 12:20

Blog très intéressant et déprimant . :pfff:
Le diesel coute 300000€ d'amande chaque jour a la France donc a nous de la part de l'union européenne + 31.5 milliard a la sécu , scandaleux , surtout qu'il faut ajouter le cout des arrêts de travail .
Tous les chiffres ici ( avec d'autres infos sur la clope , la viande etc ... ) :
http://bloganti-diesel.blogspot.com/
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24257
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Edonis le Dim 18 Sep 2011 - 14:33

coucou

[ HS = ON ] Ça sera certainement mon seul post dans ce topic bien tenu et très informatif :oui:

Je viens de lire le débat entre deux membres dans le topic du Toyota Verso 177 ch, comme il m'est tenu de le faire de part ma fonction de modo. Fonction dont je fais de façon bénévole ...

Je viens de lire quelques articles du blog sus-nommé. Oui, c'est déprimant mais rien de nouveau ne m'est appris. J'ai arrêté d'être maso et de me faire du mal à déprimer sans arrêt à lire ce genre d'articles. La réalité de la vie, je la sais ... :;
):

Je ne sombre pas facilement dans le panurgisme ... :p ddr

Je reproche juste à ce blog de n'exposer aucune solution .... car faire des constats c'est bien, proposer des solutions c'est mieux :;
):
Je n'ai vu que rarement vu des blogs/associations/presse auto, militer en faveur d'un litre de SP 98 à 1 €/litre par exemple .... elles auraient pourtant mon soutien à 100 % :oui: :;
):

A mon humble avis, c'est toujours plus facile de militer contre que pour ! :W

Le diesel est anti-écologique, ça c'est un fait :;
):
Et on pourrait dire que puiser dans les énergies fossiles est entièrement préjudiciable pour notre santé .. Smile :W

Mais lorsqu'on fait partie de la tranche fiscale des Français qui se font ponctionner à fond, cela amène à des choix difficiles et à contre-sens en terme d'écologie, mais plutôt dans le sens terme financier ...

Personnellement, je crache presqu'un un mois de salaire en IR ( ≈ 1k€ ). Pas de prime pour l'emploi. Pas de 13ième mois. Pas d'avantages en nature/espèces. Je casque plein pot à tous les niveaux de la consommation. Je ne touche aucune aide en tout genre comme tous ces p*tains de br*nlos/pseudo-cas sociaux incapables de se lever et d'aller pointer à l'usine :colere:
Et qui agrandissent à longueur de journée, toujours un peu plus le déficit de la sécu. Et certainement plus que le tabac .... mais ça, personne n'en parle :W

Je cherche à ce que mon véhicule me coûte le moins cher possible ... :-|

Je ne regarde malheureusement, à contre-coeur, qu'une chose : mon porte-monnaie troué au fond, mais qui je l'espère me permettra de continuer à survivre décemment dans la vie de tous les jours ... vie dont je n'ai pas envie de passer à côté, car elle est trop courte justement ....

jap

[/HS = OFF ]

Edonis
Modérateur
Modérateur

Messages : 16220
Date d'inscription : 18/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Dim 18 Sep 2011 - 18:03

Ce blog ne sert qu'a informer ceux qui ne savent pas , qu'ils s'en foutent ou pas d'ailleurs , au moins ils ne pourront pas dire qu'ils ne savaient pas .
( Le gros soucis dans tous ca c'est que le médical est devenu une industrie très très rentable il faut donc que ca dure .)
Pour les solutions , y'en a , mais c'est aller a l'encontre de gros bonnets , pour que ca se fasse ils faut qu'ils s'en occupent eux même , je pense qu'ils pourraient gagner tout autant de pognon .
Pour nous autres crève-la-faim il suffit de ne pas marcher dans leurs combines , un minimum puisqu'on ne peut parfois pas faire autrement . :bah:
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24257
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Sam 1 Oct 2011 - 13:05

http://www.leparisien.fr/economie/l-eur ... 634115.php

L’Europe veut augmenter le prix du gazole .

Un projet de directive prévoit de taxer de façon drastique le gazole à des fins de santé publique. Les constructeurs dénoncent une mise à mort programmée des modèles diesel.

Guillaume Zambaux | Publié le 01.10.2011, 07h00

A l'avenir, un véhicule diesel neuf coûtera jusqu'à 2000 € de plus et le prix du litre de gazole pourrait être moins attractif que l'essence.

Les voitures diesel sont dans l’œil du cyclone européen. Le Parlement à Strasbourg doit examiner, en novembre, une directive destinée à augmenter la fiscalité sur le litre de diesel. Une épée de Damoclès qui, selon les constructeurs européens, aurait pour effet de détourner les automobilistes de ce type de motorisation en Europe.

Pour la Commission, cette mesure s’inscrit dans la lutte contre les émissions de CO2. Selon elle, actuellement, les sources d’énergie les plus polluantes sont paradoxalement les moins taxées. Or, actuellement, le traitement fiscal de l’essence et du gazole en Europe (sauf au Royaume-Uni) est « faussé ». « Alors que le prix hors taxe du diesel est plus élevé que celui de l’essence, cette dernière est vendue plus cher à la pompe », explique la Commission qui entend inverser cette tendance. A terme, le diesel pourrait être taxé de 8% à 15%, selon les pays, de plus que l’essence… Une hausse qui sera répercutée sur le portefeuille des automobilistes.

L’achat d’une petite voiture diesel ne serait plus du tout rentable

De quoi faire bondir les constructeurs européens qui, depuis une vingtaine d’années, ont misé sur le développement du diesel et redoutent une dégringolade de ce marché. « Les constructeurs européens ont ainsi acquis un avantage sur le marché mondial des moteurs diesel de l’ordre de 75%. Ce sont eux qui ont le plus à perdre », ajoutent les fabricants. En France, le Comité des constructeurs estime que ce changement de fiscalité entraînerait une perte de 20 points de part de marché sur la vente de voitures diesel neuves. Un coup dur alors que le passage à la future norme Euro 6 en 2014 sur la réduction des émissions de C02 et de particules fines (NOX) émises par les voitures diesel va entraîner aussi une hausse des prix importante (de 1500 € à 2000 €) du fait des techniques de dépollution mises en œuvre. L’achat d’une petite voiture diesel ne serait alors plus du tout rentable pour les automobilistes. Seules les grandes berlines parviendraient encore à se vendre.

La Commission n’en est pas à un coup d’essai. En 2010, elle avait dû faire machine arrière. Un nouveau bras de fer s’engage avec l’Allemagne, la France et la Pologne contre cette réforme qui pourrait déclencher la grogne des automobilistes, des routiers et des agriculteurs.

Le Parisien


Les menaces et dessous de table vont aller bon train , je vous parie que rien ne changera ils se goinfrent trop avec le mazout . :ala:
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24257
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Sam 1 Oct 2011 - 22:10

http://www.caradisiac.com/Vehicules-de- ... -72815.htm

Véhicules décarbonés au cœur des préoccupations de Bercy [Rédigé par Nissan]

par Nissan Le 26 Septembre 2011

Avec l’arrivée massive du véhicule électrique sur le marché automobile, l’offre de modèles décarbonés s’élargit significativement, signe d’une mobilité en mutation. Le gouvernement montre son soutien à la filière en initiant la table ronde du 6 septembre dernier avec tous les industriels du secteur, pour l’établissement d’une charte en faveur des véhicules électriques et hybrides.

En réunissant les acteurs de la filière à Bercy, à la veille du salon de Francfort, le ministre de l’industrie, Eric Besson, a souhaité donner l’image d’une équipe soudée. Les grands acteurs du secteurs étaient réunis : Philippe Varin, Président de PSA Peugeot Citroën ;
Carlos Ghosn, Président du Groupe Renault Nissan ;
Vincent Bolloré, Président du Groupe éponyme ;
Jean-Paul Bailly, Président du Groupe La Poste ;
les représentants de l’ensemble des constructeurs automobiles disposant en France de programmes « véhicules décarbonés » (Exagon, JDM, Ligier, Mia Electric, Venturi, plus des importateurs comme BMW et Toyota), ainsi que des équipementiers automobiles et électriques. Bref, tous les acteurs majeurs étaient rassemblés pour préciser leurs engagements et signer cette charte.

État et industriels s’engagent

L’objectif était de faire le point sur l’avancement des industriels dans leur stratégie et de confirmer le soutien public aux véhicules propres au travers de trois angles :

établir un bilan du soutien de l’Etat au développement en France du véhicule décarboné ;

examiner l’avancée des programmes électriques et hybrides des industriels présents ;

préciser les nouveaux engagements des professionnels pour une diffusion large, simple et sécurisé du véhicule électrique et hybride.


Les pouvoirs publics ont voulu montrer que les efforts se poursuivent, après le plan français pour le développement des véhicules électriques et hybrides adopté en 2009 par le Gouvernement, le bonus automobile, le programme « Véhicule du futur » des investissements d’avenir (doté de 750 millions d’euros) et la signature d'une charte avec une douzaine de collectivités pour le déploiement d’infrastructures publiques de recharge de véhicules électriques.

Une charte en dix points

Les signataires de la charte prennent donc les engagements suivants :

Proposer des offres commerciales attractives pour les particuliers désireux d’acquérir un véhicule décarboné, notamment électrique ;

Proposer systématiquement les offres de véhicules décarbonés aux clients de flottes ;

Promouvoir les véhicules électriques et hybrides auprès des collectivités ;

Assurer le plus haut niveau de sécurité des véhicules (avec un label commun, relatif à la sécurité des batteries) ;

Offrir des systèmes de garanties adaptés ;

Mettre en place un service après- vente adapté ;

Fournir une information transparente sur les conditions d’usage des véhicules (et notamment l'autonomie effective en fonction des usages) ;

Faciliter la recharge domestique des véhicules ;

Faciliter l’accès à l’infrastructure publique ;

Contribuer à la mise en place d’une filière française de recyclage des batteries équipant les véhicules décarbonés.


Industriels, équipementiers et gouvernement, tous confirment que leurs efforts passés et à venir convergent dans la même direction afin de proposer dès à présent une alternative crédible au transport traditionnel.

Pour retrouver le détail de cette table ronde et de la charte en faveur des véhicules électriques et hybrides, rendez vous sur le site : http://www.economie.gouv.fr/table-ronde ... decarbones
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24257
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Lun 3 Oct 2011 - 18:35

http://lci.tf1.fr/economie/consommation ... 41098.html
Toyota et Honda vont exploser leurs ventes d'hybride si ca se fait . pompom
Vu que les autre ne sont pas prêt . diabolo
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24257
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par belgium-gravure le Jeu 6 Oct 2011 - 19:17

@Gazy a écrit:http://lci.tf1.fr/economie/consommation/le-diesel-bientot-plus-cher-que-l-essence-6741098.html
Toyota et Honda vont exploser leurs ventes d'hybride si ca se fait . pompom
Vu que les autre ne sont pas prêt . diabolo
Et vive le gasoil de chauffage et les taxes :colere: :colere: :colere:
avatar
belgium-gravure
ginsei no handoru
ginsei no handoru

Messages : 1505
Date d'inscription : 25/01/2011
Age : 42
Localisation : belgique, jumet

Voir le profil de l'utilisateur https://www.mapassion.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Jeu 6 Oct 2011 - 20:12

Tiens oui c'est vrai ils n'ont pas parlé du fioul de chauffage . voyons
Mais bon moi qui chauffe a l'électrique je peut te dire qu'il vaut mieux chauffer au fioul , financièrement parlant . :attention:

Autre chose , en moyenne nous inhalons 35 pesticides différents par jour ! peur
Moyenne encore , rien que sur les pommes , 36 traitements différents ! cyp


Dernière édition par 79 le Jeu 6 Oct 2011 - 20:20, édité 1 fois
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24257
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Edonis le Jeu 6 Oct 2011 - 20:19

Il vaut mieux chauffer au bois, écologiquement et financièrement parlant jap

Edonis
Modérateur
Modérateur

Messages : 16220
Date d'inscription : 18/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Edonis le Jeu 6 Oct 2011 - 20:26

@Gazy a écrit:
Autre chose , en moyenne nous inhalons 35 pesticides différents par jour ! peur
Moyenne encore , rien que sur les pommes , 36 traitements différents ! cyp

Les pommes sont avec les produits de la vigne les fruits les plus traités en pesticides. Donc ne mangez jamais une pomme avec la peau jap

Edonis
Modérateur
Modérateur

Messages : 16220
Date d'inscription : 18/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Jeu 6 Oct 2011 - 20:33

Euh oui , sauf que dans le 13 le prix du m3 est 10X plus cher que dans le 52 ou j’habitais avant . aie Le top c'est de pouvoir le faire soit même mais il faut du temps , ca casse le dos , il faut le tracteur , la remorque , la tronçonneuse ...et c'est dangereux , y'a un paquet d'accident /an . :bah:
Et si tout le monde chauffe au bois le rejet de CO2 du bois est loin d'être écolo , bref on ne s'en sort pas . :goin:
Le solaire + l'éolien + les centrales offshores , ca a l'air d'être la moins mauvaise solution d'avenir . En plus en France il y a énormément de villages sur des rivières , il suffirait d'installer des turbines dans le genre moulin a eau comme avant . En mettant tout ca bout a bout et en faisant la chasse au gaspi ( comme au Japon depuis la catastrophe ) ca devrait suffire , mais ca aura un cout .
Bref faut savoir ce qu'on veut . :ala:
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24257
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Edonis le Jeu 6 Oct 2011 - 21:08

@Gazy a écrit:
Et si tout le monde chauffe au bois le rejet de CO2 du bois est loin d'être écolo , bref on ne s'en sort pas . :goin:

Justement, les végétaux consomment le dioxyde de carbone pour en faire de l'oxygène, primordial à l'homme ! aie
Et en plus c'est bien une énergie renouvelable ! :p

Edonis
Modérateur
Modérateur

Messages : 16220
Date d'inscription : 18/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Edonis le Jeu 6 Oct 2011 - 21:10

@Gazy a écrit:même mais il faut du temps , ca casse le dos , il faut le tracteur , la remorque , la tronçonneuse ...et c'est dangereux , y'a un paquet d'accident /an . :bah:

Si on raisonne tout le temps comme ça, on ne fait jamais rien dans sa vie :bah:

Les granulés de bois, les briques en composé etc etc , personne ne connait ? Ça coûte que dalle ! :bah:

Edonis
Modérateur
Modérateur

Messages : 16220
Date d'inscription : 18/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Jeu 6 Oct 2011 - 21:38

Si , y'a un magasin qui vendait de ca pas loin de chez moi mais je crois qu'il a fermé . ( Perso j'ai pas de cheminée :bah: Laughing )
Et oui les arbres en poussant captent le carbone , mais quand on le brûle aie ....le tout repart dans l'air , même quand l'arbre meurt et se décompose d'ailleurs . :bah: C'est pour ca que cette histoire de CO2 ne tient pas trop la route surtout que des réchauffements/refroidissements ont toujours eu lui .
Bref le pétrole le gaz et le charbon c'est comme le bois , c'est du CO2 piégé qu'on libère en le brulant , mais ca se complique gravement quand on joue avec la chimie pour en faire des gazs toxiques . :oui:
avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24257
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Mar 18 Oct 2011 - 14:26

avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24257
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diesel et pollution .

Message par Gazy le Mar 25 Oct 2011 - 20:09

avatar
Gazy
takumi fujiwara
takumi fujiwara

Messages : 24257
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum